Les Catholiques sont entrés en Carême ce mercredi des cendres

religion
Mgr Riocreux donnant les cendres
©D. Quérin
Longtemps positionné en Guadeloupe le vendredi après le carnaval, l'entrée en Carême, temps fort pour les Catholiques, se fait depuis cinq ans le mercredi comme dans toute l'Eglise universelle. Et dès ce mercredi matin, les fidèles étaient nombreux à recevoir les cendres
L'habitude est désormais ancrée dans la pratique des fidèles catholiques de Guadeloupe, comme d'ailleurs pour leurs voisins de Martinique, le mercredi des cendres porte pleinement son nom puisque c'est le jour où chacun reçoit les cendres qui marquent sa volonté de conversion et son engagement vers le point culminant de la foi chrétienne, la fête de Pâques. 
Et c'est avec les paroissiens de Saint Pierre et Saint Paul à Pointe-à-Pître que l'évêque de Guadeloupe a choisi de vivre ce matin cette entrée en Carême. Une occasion d'en rappeler le sens mais aussi, l'orientation particulière qu'il souhaite donner au Carême 2020
©guadeloupe
©guadeloupe
Fidèles de SPP

Un message particulièrement bien reçu par les fidèles. Il est vrai que, si les églises sont quelquefois délaissées durant le reste de l'année, le Carême et les fêtes de Pâques ramènent à elles de nombreux Catholiques qui, pour l'occasion, ne conçoivent pas de vivre autrement ce temps fort de leur foi.
©guadeloupe
Quarante jours donc de préparation, pas uniquement de privation mais souvent de nombreuses démarches spirituelles pour mieux donner du sens à leur foi et vivre pleinement en avril prochain la Semaine Sainte et les fêtes pascales. Un temps choisi par certains pour effectuer une retraite et approfondire leur foi. Exemple en Martinique où les opportunités sont nombreuses : Voir : Le temps du Carême : le choix de la retraite spirituelle