Ouverture officielle de la saison cyclonique 2022.

cyclones
saison cyclonique
. ©climat
Ce 1er juin marque l’Ouverture officielle de la saison cyclonique 2022. Une saison « active » selon tous les instituts météorologiques. Tous viennent de mettre à jour leurs prévisions pour la saison.

Tous les instituts s’accordent en effet sur le principe d’une saison active, principalement due à l’absence du phénomène El niño, modification spatio-temporelle des interrelations entre océan et atmosphère.

Conséquence les 6 établissements météorologiques de références pour la zone tablent en moyenne sur 14.4 tempêtes tropicales, 7.2 ouragans dont 3.2 qui seront intenses.

Il s’agit d’une moyenne et les écarts peuvent être notables. Ainsi, pour l’institut britannique "Tropical Storm Risk", la saison devrait être 15% plus active que la moyenne des 30 dernières années avec notamment 8 ouragans dont 4 majeurs.

Même son de cloche pour l’administration américaine des océans et de l'atmosphère, à laquelle le NHC, le National Hurricane Center, est rattaché. Selon les Américains, cette saison à un peu plus de  2 chances sur 3  d'être au-delà de la moyenne, 1 chance sur 4 d'être normale et 1 sur 10 d'être peu active.

Selon "Crown Weather Services", un institut privé qui prévoit 9 ouragans dont 4 majeurs, les Petites Antilles, les Bahamas et la côte Est des États-Unis pourraient être des zones à haut risque d'impact.

©Guadeloupe

Un exercice auquel se sont également pliés les chercheurs de l’université du Colorado. Pour cette saison, ils estiment que, dans la Caraïbe, la probabilité d’être impacté par une tempête tropicale est de l'ordre de 94% aux Bahamas.

Une probabilité qui chute à 51% pour les Antilles Française. 
Assez cependant pour interpeller les Guadeloupéens, et particulièrement ceux du Raizet aux Abymes qui, il y a tout juste un mois, étaient victimes des inondations dues aux intempéries du moment.
Si la sœur de Robert vit au Raizet et a dû comme ses voisins faire face aux inondations, Jeanny elle a vécu ses inondations. Pour autant, elle ne se départit pas de sa sagesse naturelle pour analyser la situation.
Robert et Jeanny

©Guadeloupe

Rendez-vous donc au 30 novembre et la fin de la saison cyclonique pour le bilan.   

Noms des cyclones 2022
. ©météo