publicité

Ce 2 février c’est la Chandeleur, la fête des chandelles et des crêpes.

  • F-J.O avec R. Ponnet
  • Publié le
Une tradition qui remonte à la fin du ve siècle et qui est liée à un rite de fécondité. Au départ, elle consistait à faire sauter les crêpes de la main droite en tenant une pièce d'or dans la main gauche.
Une pièce d’un euro devrait suffire pour connaître la prospérité pendant toute l’année. Evidemment, il faut que la crêpe atterrisse correctement dans la poêle. On dit aussi que la première crêpe confectionnée doit être gardée dans une armoire et qu’ainsi la fortune arrivera dans l’année. 

Pour l'Eglise Catholique, le 2 février, quarante jours après Noël, est le jour où on célèbre la fête de la Présentation du Seigneur. L'évangéliste Luc rapporte la prière du vieillard Syméon tenant Jésus entre ses bras :"Mes yeux ont vu ton salut, que tu as préparé à la face de tous les peuples : lumière pour éclairer les nations païennes, et gloire d'Israël ton peuple" (Luc 2, 30-32).
A cause de ces paroles, où le Christ est reconnu comme Lumière, cette fête s'appelle aussi la Chandeleur. Chandeleur vient précisément de candela - la chandelle - reprise dans l'expression Festa candelarum, fête des chandelles. (fête des "chandelles", de la lumière). Aujourd'hui, dans toutes les églises du monde, des cierges sont bénis pour rappeler que Jésus Christ est lumière du monde.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play