Conflit des mairies : les démarches administratives au point mort

administration
démarches administratives au point mort
©O. Duflo

Dues à la grève des agents affiliés à l’UTC-UGTG, les démarches administratives des mairies sont bloquées. Pour remédier à la situation, la mairie de Baie-Mahault a ouvert une permanence assurée par l’Etat civil et la police municipale. Un service minimum fragile et moins efficient.

L’activité des mairies du département toujours au point mort. La grève illimitée des agents affiliés à l’UTC-UGTG perdure. Conséquence : faire ses démarches administratives devient un vrai casse-tête. Certaines villes ont donc instauré un service minimum afin d’aider les administrés. Exemple à Baie-Mahault où une permanence est assurée par l’Etat civil et la police municipale.

Nadia, vient tout juste de mettre au monde une petite fille et comme le veut la procédure. Elle doit déclarer son enfant dans la ville de naissance. Dans une ambiance, certes, tendue mais elle relativise.

Les administrés doivent composer avec ce service minimum… Nouveaux lieux, nouveaux horaires. Toutes ces informations sont affichés afin de faciliter leurs démarches. Alors qui dit service minimun en temps de grève dit concertation. Une période de négociations a ainsi été nécessaire avec l'organisation syndicale pour sa mise en place.

Marie-Line Dixit, directrice de la vie citoyenne de la ville de Baie-Mahault

Un service minimum qui reste fragile et moins efficient avec deux fois moins de dossiers traités.