publicité

Conflits sociaux : tout faire pour reconstruire le dialogue

Le dialogue social  et ses freins sont à la une de l’actualité de ces derniers jours. Deux conflits mobilisent l'attention : Celui des employés de la commune de  Capesterre Belle Eau et celui des agents du Crédit Agricole. 

  • Guadeloupe 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Ces deux Entités font face à une grève dure d’une partie de leurs salariés Les  négociations à la Banque Verte sont au point mort. 
VOIR : 
CONFLIT AU CREDIT AGRICOLE
Les salariés du Crédit Agricole ont d'ailleurs reçu le soutien ce mercredi de Patrick Collet responsable du Syndicat des gérants de Stations Service, mais aussi de Félix Flémin du Parti Communiste guadeloupéen
VOIR : 
FABRICE SALNOT DEL SYND CGTG

A Capesterre Belle Eau, après une journée de barrage hier, les négociations pourraient reprendre en revanche demain, après prés de 3 mois de blocage.
VOIR  : 
CONFLI SOCIAL A CBE
C’est justement  ces situations que le L’ARACT Guadeloupe (agence régionale pour l’amélioration des  conditions de travail et la DIECCTE (direction du travail des entreprises du travail et de l’emploi…) organisent depuis ce mardi 5 juillet, des journées d’études sur ces problématiques dans un hôtel du Gosier. Et pour Améliorer optimiser le dialogue d’aujourd’hui il faut se pencher sur la reconstitution collective de l’histoire sociale de la Guadeloupe.
Les journées se poursuivent ce mercredi sur la thématique « économique, emploi, démographie et la Guadeloupe

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play