Coronavirus et continuité pédagogique.

coronavirus
Programme de continuité pédagogique
Certains enseignants ont laissé une feuille de route complète à leurs élèves. ©Christine DRAGIN
Au deuxième jour de confinement la population a dû réorganiser son quotidien, puisque les sorties ne sont pas autorisés... ou très peu. L’une des priorités, pour les parents, c’est que leurs enfants continuent de s’instruire. Pour cela, il existe plusieurs formules.
Le quotidien est devenu difficile pour tous. Entre la peur d’être malade, l’obligation de confinement et l’impossibilité de circuler normalement, la population a dû s’imposer un nouveau rythme de vie.
Pour les plus jeunes, déscolarisés depuis trois jours, pour une durée indéterminée, le programme est tout trouvé ! Ils doivent faire leurs devoirs, voire bien davantage : sur les indications de leurs professeurs, les écoliers, collègiens et lycéens doivent poursuivre le programme de l'année scolaire. Les parents, quant à eux, sont appelés à soutenir et accompagner leurs enfants.
Certains enseignants ont anticipé cette crise sans précédent, bien qu'ils avaient peu de temps pour le faire. 
 

Bon point pour l'école de Larosière, à Lamentin


Au sein de l'école de Larosière, dans la commune de Lamentin, les maîtres et maîtresses ont fait des programmes sur quinze jours pour leurs élèves. Par exemple, des plannings de travail très détaillés ont été réalisés pour les classes de CM2. Même le sport a été prévu : "tour à vélo à côté du domicile" ou "quelques paniers de basket", si cela est possible. Et, pour vraiment rester collé à leurs habitudes, le mercredi c’est jour de repos. Les enfants iront en sixième, en septembre prochain ; une classe déterminante, dans leur cursus scolaire, qu’ils ne devront pas rater. Les enseignants consciencieux restent en contact avec leurs élèves, par mail.
 

Les conseils de l'académie de la Guadeloupe


L'Académie de la Guadeloupe l'assure : les enseignants restent mobilisés pour accompagner les élèves.
Sur son site, l'institution invite les parents à poser toutes leurs questions, au munéro vert mis à leur disposition : le 0800 800 453, du lundi au vendredi, de 9h00 à 12h00.
Une adresse mail dédiée existe aussi : covid-parent@ac-guadeloupe.fr.
 

Les plateformes en ligne


Pour l'accompagnement des élèves, il existe aussi des plateformes en ligne, comme "Beneylu school" alimentée par chaque enseignant à l'attention de sa classe, ou encore les programmes "Ma classe à la maison"  du service Cned académie numérique :
- Pour les écoliers : http://ecole.cned.fr
- Pour les collégiens : http://college.cned.fr
- Pour les lycéens : http://lycee.cned.fr
Mais ces sites sont, par moment, très difficiles d'accès, car ils ne sont pas prévus pour accueillir autant d'internautes simultanément.
 

A la maison, des parents vigilants


Le quotidien à la maison, c’est aussi préparer les repas et se détendre. Les livres et jeux de société, quelques fois poussiéreux, font leur retour, dans les foyers, pour éviter que les jeunes ne se canalisent que sur la télé ou les tablettes. Au parents de trouver des astuces pour éloigner les jeunes des écrans. Rien ne vaut, par ailleurs, les activités créatives : peinture, travaux manuels, pâte à sel... et pourquoi pas un peu de couture ! Enfin, tout les moyens sont bons, pour enrichir ces chers bambins !
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live