[Coronavirus] Le Coronavirus porte un coup dur au monde de la culture

coronavirus
Kilti corona
©Ch. Martial
Conséquence de cette épidémie de Coronavirus en Guadeloupe : l’annulation de la totalité des évènements culturels. Un coup dur et forcément un manque à gagner pour cette saison, qui s’annonce d’ores et déjà difficile.
 
Son annulation a fait l’effet d’une bombe dans le milieu culturel caribéen. Le très réputé Festival de Jazz de Sainte Lucie qui devait se tenir du 7 au 9 Mai prochain a donc été annulé. L’annonce faite, il ya quelques jours, a été pour certains, l’occasion de se rendre compte du sérieux de la situation sous nos latitudes.
St Lucia Festival

En Guadeloupe, tout s’est accéléré la semaine dernière après l’annonce d’Emmanuel Macron de la fermeture des lieux non essentiels à la vie de la Nation.
Bars, restaurants, cinémas, salles qui d’ordinaire accueille les prestations de nos artistes sont désormais fermés et ces fermetures ont entrainé des annulations en cascade.
Le concert Lyrique de Leïla Brédent prévu le 14 Mars dernier à L’Artchipel a été l’un des premiers de la liste.
 
L’Artchipel, Scène Nationale qui est désormais fermée jusqu’à nouvel ordre et qui perd pour cette saison une partie de sa programmation.
 
L'Artchipel 2

Dominik Coco voit lui aussi sa tournée de proximité annulée alors qu’elle avait pour tant bien commencé. Pour ses 30 ans de carrière, le chanteur guadeloupéen avait prévu plusieurs dates de concerts intimistes au plus proche du public… Après une première représentation au ‘’Ti Klub’’, il se voit dans l’obligation de déposer sa guitare…
L’incertitude pour les artistes dans cette situation, reste le temps. Comment de temps devrait durer le confinement ? Combien de temps aurons nous à lutter contre cette épidémie. Ils n’en savent rien et préfèrent ne pas communiquer sur les évènements à venir.
Stand By donc pour la soirée ‘’Sonjé Jeff Joseph’’, programmée à L’Atrium à Bouillante, le 17 avril prochain. Stand by, dans la communication mais  également annulation pour les rendez vous prévu début Avril.
Le festival Cri de femmes Guadeloupe également prévu pendant tout ce mois de Mars s’arrête.
Si les artistes s’inclinent devant cette crise sanitaire et les mesures prises par le gouvernement, reste que cette épidémie porte un coup violent à un secteur déjà si fragile chez nous.    
VOIR AUSSI : 

Des mesures pour soutenir la culture

Le Gouvernement a annoncé un ensemble de mesures transversales de soutien aux entreprises qui concernent évidemment les structures du secteur culturel qui y sont éligibles : accompagnement simplifié et renforcé du chômage partiel, délais de paiement des échéances sociales et/ ou fiscales voire remises d’impôts directs, fonds de solidarité pour les petites entreprises, les indépendants et les microentreprises, lignes de trésorerie bancaires garanties par Bpifrance, etc.
Le ministre de la Culture prévoit déjà de se rapprocher très prochainement des collectivités locales, très impliquées dans le financement de la Culture, pour unir leurs actions, afin de soutenir au mieux les acteurs culturels
Les Outre-mer en continu
Accéder au live