Course-poursuite de Capesterre à Gourbeyre, entre la police et un fuyard

sécurité
Epilogue de la course-poursuite entre la police nationale et un fuyard - 13/04/2022.
Epilogue de la course-poursuite entre la police nationale et un fuyard - 13/04/2022. ©Réseaux Sociaux
Un jeune d’une vingtaine d’année a été placé en garde-à-vue, hier, après avoir fui un contrôle de police, à Capesterre-Belle-Eau. Policiers et gendarmes l’ont intercepté à Dolé, dans la commune de Gourbeyre, après une course-poursuite aussi dangereuse que spectaculaire.

C’est un scénario digne d’un film d’action qui s’est joué, hier, mercredi 13 avril 2022, sur la route de Gourbeyre : une course-poursuite a eu lieu, entre la police et un automobiliste qui n’a pas voulu obtempérer à un contrôle de routine. C’était vers 17h00, alors que le réseau routier était relativement fréquenté.

Tout a commencé alors que les fonctionnaires de police de la Direction territoriale de la police nationale (DTPN) du commissariat de Capesterre-Belle-Eau effectuaient une patrouille, dans la commune. Ils ont voulu procéder au contrôle d'un véhicule, dont le conducteur a pris la fuite en direction de Basse-Terre avec, à son bord, deux passagères.
C’est là que la course-poursuite a débuté.

Elle a connu son épilogue, dans le secteur de Dolé où, alerté par l'état-major de la police nationale, les gendarmes de Gourbeyre avaient érigé un barrage. Les policiers de Basse Terre sont aussi venus en renfort, sur place.

Arrivé là, le fuyard n’avait pas d’échappatoire.
Avant d’immobiliser son véhicule, il a tout de même percuté la voiture de police de Capesterre, l’endommageant à l’avant.

Véhicule da la police de Capesterre-Belle-Eau endommagé durant la course-poursuite - 13/04/2022.
Véhicule da la police de Capesterre-Belle-Eau endommagé durant la course-poursuite - 13/04/2022. ©Police nationale

Le contrevenant est un jeune homme d’une vingtaine d’année, défavorablement connu des forces de l’ordre. Il a été interpellé, placé en garde à vue au commissariat de police de Capesterre-Belle-Eau et est poursuivi pour refus d'obtempérer, mise en danger de la vie d'autrui et défaut de permis de conduire.

L'enquête, sur cette affaire, a été confiée au Service territorial de police judiciaire (STPJ) de la commune.

La course-poursuite s'est achevée à Dolé/Gourbeyre - 13/04/2022. ©Réseaux sociaux