Couvre-feu : fini le temps de la pédagogie, place aux verbalisations !

sécurité
Contrôle routier Sainte-Rose - 20/03/2021
©Jean-Marie Mavounzy

Après une période de relative souplesse, depuis l'instauration du couvre-feu en Guadeloupe, les autorités ont décidé de sévir. Plusieurs opérations de contrôles routiers ont été menées, durant la nuit, après 22h00. Les contrevenants ont été verbalisés, soit 50% des usagers interceptés à Sainte-Rose

A Lamentin, à Basse-Terre, ou encore à SaintE-Rose... des brigades de gendarmerie ont été déployées, sur le territoire de la Guadeloupe, au-delà de 22h00, la nuit dernière, du samedi 20 au dimanche 21 mars 2021.
Leur objectif était de s'assurer que le couvre-feu, instauré dans l'actuel contexte de crise sanitaire et de circulation active du coronavirus, est respecté par la population.
Alors que dans certains cas, jusqu'ici, les forces de l'ordre faisaient preuve de pédagogie et d'une relative souplesse, cette fois, les contrevenants ont été verbalisés.

Le dispositif de contrôle routier de Sainte-Rose

Six gendarmes étaient postés à La Boucan Sainte-Rose, ce samedi soir. Il s'agissait de militaires de la brigade de Sainte-Rose et des gendarmes mobiles du détachement spécial d'intervention (DSI).
Sur place, la circulation était relativement dense, au regard de l'heure et de l'actualité du couvre-feu.
Sur une trentaine de voitures interceptées, durant les 40 minutes qu'a duré l'opération, 15 usagers ont écopé d'une contravention, d'un montant de 135 euros.
Le major Mario Lembert, commandant de brigade de Sainte-Rose, répond à Jean-Marie Mavounzy :

©Jean-Marie Mavounzy - Guadeloupe la 1ère

Pas question désormais, de quémander une faveur ! Il est du  devoir, voire de l'obligation des gendarmes, de verbaliser les personnes qui ne respectent pas la loi, comme l'explique Le major Mario Lembert :

©Jean-Marie Mavounzy - Guadeloupe la 1ère

Les gendarmes ont ensuite patrouillé, dans les sections de la commune.

Les termes du couvre-feu

Pour rappel, le préfet a pris un arrêté, le 5 mars 2021, portant restriction aux déplacements, dans le département de la Guadeloupe (cliquer et aller en page 10 du document).
En somme, un couvre-feu est instauré, tous les jours, de 22h00 à 5h00. Cette disposition est applicable jusqu'au 25 mars inclus... pour le moment.

Durant cette période et sur la tranche horaire précitée, quelques déplacements sont autorisés, notamment ceux concernant le trajet entre le domicile et le lieu d'activité professionnelle, des besoins de soins médicaux, ou encore l'assistance aux personnes vulnérables.

Les personnes qui entrent dans ce cadre sont tenues de se munir d'une attestation, téléchargeable sur le site de la préfecture, ou ici, sur Guadeloupe La 1ère :

Attestation de déplacement dérogatoire - Couvre-feu - Guadeloupe