Covid-19 : première session de vaccination réservée aux personnels soignants

coronavirus
Bruno Jarrige, médecin réanimateur au CHUG et directeur médical de la crise Covid, en Guadeloupe
Le Dr Bruno Jarrige, directeur médical de la crise Covid, en Guadeloupe, se fait vacciner - 09/01/2021 ©Eddy Golabkan

Après les personnes âgées, hier, c'était au tour des premiers soignants de Guadeloupe de se faire vacciner contre la Covid-19, aujourd'hui. Rendez-vous était donné, ce samedi matin, aux personnels du CHU volontaires. Le directeur de l'hôpital et chefs de service ont tenu à donner le bon exemple.

Convaincre par l'exemple

Grand-messe, au Centre hospitalier universitaire de la Guadeloupe (CHUG), ce samedi 09 janvier. Rendez-vous était donné, à 10h00, à la presse, pour immortaliser l'injection des premières doses de vaccin contre la Covid-19, à une vingtaine de personnels soignants de Guadeloupe.
Il s'agissait d'une seconde opération de communication, localement, autour de cette étape-clé de vaccination, dans le combat contre le virus, encouragée par le Gouvernement. En effet, hier, la priorité avait été donnée aux résidents d'un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).
L’objectif est de convaincre les sceptiques.

C'est, donc, sous l'oeil des caméras et devant les objectifs des appareils photos que Gérard Cotelllon, le directeur du CHUG, ainsi que le Dr Bruno Jarrige, médecin réanimateur et directeur médical de la crise Covid, ou encore le Pr Annie Lannuzel, cheffe du service de neurologie et du pôle médecine au CHUG, se sont vus injecter le vaccin "Pfizer-BioNTech", le seul autorisé en France, pour le moment.

Dr Bruno Jarrige - vaccination Covid - 09/01/2021
©Eddy Golabkan
Professeur Annie LANNUZEL Cheffe de Service de Neurologie / Cheffe du Pôle Médecine - vaccination Covid
©Eddy Golabkan

Je n'ai rien senti !

Pr Annie Lannuzel, cheffe du service de neurologie et du pôle médecine au CHUG

La première à passer sous l’aiguille de l'infirmier de vaccination, M. Alphonse, était la cheffe du service de neurologie du CHUG. Une façon, pour elle, de montrer que la vaccination ne fait pas peur aux médecins. Par ailleurs, ayant été témoin des ravages que peut provoquer la Covid-19, cette professionnelle tenait à s'en prémunir. Ecoutons le professeur Annie Lannuzel :

©Eddy Golabkan et Olivier Duflo - Guadeloupe La 1ère


Et, comme l’exemple vient d’en haut, Gérard Cotellon, le directeur du CHUG, a lui-aussi confié son bras gauche à l'infirmier de vaccination :

©Eddy Golabkan et Olivier Duflo - Guadeloupe La 1ère
Gérard Cotellon, vaccin anti Covid
©Eddy Golabkan


Comment se déroule la Vaccination ?

Le protocole suivi, dans le cadre de cette campagne de vaccination, est national.
Les volontaires doivent se soumettre à une consultation pré-vaccinale, à l'issue de laquelle une prescription leur est délivrée.
La préparation de chaque dose de vaccin est très minutieuse. Il faut injecter 0,3 ml très précisément, nous a expliqué le Dr Jarrige.

Préparation vaccin Pfizer-BioNTech
Préparation d'une dose de vaccin Pfizer-BioNTech ©Eddy Golabkan
Vaccin Pfizer-BioNTech
©Eddy Golabkan


Après la piqûre, il faut réaliser un petit massage, avec le coton, afin de favoriser l'installation de l'agent actif.
Ensuite, les personnes vaccinées sont placées sous surveillance, durant une quinzaine de minutes, avant de récupérer le document confirmant qu'elles ont bénéficié de cette première injection.
Car, en effet, la première dose du vaccin protège le sujet à 50%, contre la Covid-19. Le secrétariat du centre de vaccination se charge de reconvoquer les personnes, 21 jours après, pour une deuxième injection, pour un niveau de protection avoisinant les 95%.

C'est pour cela qu'il ne faut pas trop tarder. Parce que ça prend quelques semaines avant d'avoir l'immunité !

Dr Bruno Jarrige, médecin réanimateur au CHUG et directeur médical de la crise Covid

Les détails, quant au protocole et aux personnes prioritaires, parmi les candidats à la vaccination, nous sont expliqués par le Docteur Bruno Jarrige, médecin réanimateur au CHUG et directeur médical de la crise Covid :

©Eddy Golabkan et Olivier Duflo - Guadeloupe La 1ère


Il a dit  

J'ai souri sous mon masque ! L'aiguille est fine...

Dr Bruno Jarrige, médecin réanimateur au CHUG et directeur médical de la crise Covid

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live