Covid 19: le préfet rappelle la quatorzaine à la descente d'avion en Guadeloupe

coronavirus
Pôle Caraïbes 22 mars 2020 -3
©E-M. Golabkan
Le préfet de Guadeloupe vient de publier un arrêté qui rappelle de nouveau l'importance de a quarantaine pour toute personne qui rentre en Guadeloupe par voie aérienne. Un arrêté qui a été publié ce mardi 26 mai. La préfecture tire les conséquences de l'augmentation du nombre de cas importés. 
Toute personne qui rentre par voie aérienne sur le territoire de la Guadeloupe est soumise à une quatorzaine. Ce n'est pas une nouveauté, mais un fort rappel de l'importance de respecter toute propagation du virus dans notre archipel. 
 

Sorties et visites interdites

Cette mise en quarantaine d'office est effectué au choix du voyageur, soit à domicile, soit dans un hébergement adapté qui peut être un établissement hôtelier. L'article 4 de ce texte interdit aux voyageurs qui débarquent en Guadeloupe toutes sorties hors du domicile ou du lieu d'hébergement. Les visites sont également proscrites. Des contrôles sont aussi effectués par les autorités sanitaires. Il est important de se conformer à ces mesures pour éviter une forte propagation de l'épidémie de coronavirus. Des sanctions sont aussi prévues en cas de non respect. Les voyageurs de Martinique sont aussi exemptés de cette mise en quarantaine. 
 

Un rappel motivé par l'augmentation du nombre de cas importés de l'hexagone et de Guyane, ces derniers jours

Le 11 mai dernier, le Conseil Constitutionnel avait censuré plusieurs aspects de cette disposition. 
Philippe Gustin, le préfet de région, tire aussi les conséquences d'une augmentation ces derniers jours en Guadeloupe de cas importés de Covid-19.
Le 18 mai dernier, ce sont 6 cas importés en provenance de l'Hexagone et de la Guyane qui sont venus grossir le nombre de cas d'infection dans l'archipel. Sur une période plus large, à partir du 11 mai, ce sont 7 cas importés qui sont recensés. Il y a aussi l'importance des tests à effectuer pour se faire dépister. 
La préfecture rajoute que si la quarantaine est effectuée dans un hôtel, les frais sont pris en charge par l'Etat, tout comme le suivi sanitaire et l'assistance de la sécurité civile. 
 

Covid 19: le retour de la quatorzaine à la descente d'avion en Guadeloupe