Création d'un fonds de soutien destiné aux acteurs du carnaval

économie
Carnaval Sainte-Anne
©Guadeloupe 1ère

L'Etat, la Région et le Département de la Guadeloupe ont conjointement ouvert un fonds de soutien exceptionnel, visant à soutenir financièrement les acteurs du Carnaval. A eux de proposer des projets de valorisation du patrimoine de l'archipel pour en bénéficier.

Dans un communiqué, l'État, la Région et le Département de la Guadeloupe ont annoncé s'être mobilisés, en faveur des acteurs du carnaval, qui vont subir de lourdes pertes, alors que les festivités 2021 ont été annulées, dans le contexte de crises sanitaire et économique, liées à la Covid-19. 
Un fonds de soutien exceptionnel a été ouvert.

Qui dit annulation dit pertes pour beaucoup d'acteurs du carnaval

Bien sûr, cette initiative des autorités et collectivités locales ne compense pas la déception de ne pas pouvoir respecter la tradition des festivités du carnaval 2021, pan du patrimoine et de la culture guadeloupéenne... mais les pertes financières pourront, quelque peu être soulagées.
Le fait est que le carnaval est un moment phare du calendrier des évènements culturels de notre archipel. Il participe à l'activité économique du territoire et profite, durant plusieurs mois, bien en amont des semaines de défilés, à foule de commerçants et d'artisans (les couturiers, fabricants d'instruments, fournisseurs de tissus, de maquillage et des divers accessoires dont les carnavaliers sont demandeurs), ainsi que, les jours J, aux vendeurs ambulants de friandises, snacks et boissons, notamment.
Le manque à gagner, pour tous ces professionnels, sera conséquent.

Un fonds au bénéfice de qui ?

Pour la création du fonds exceptionnel annoncé, la préfecture a pu compter sur le soutien du ministère de la Culture, en plus des collectivités majeurs.

Région et Département contribuent financièrement à ce soutien exceptionnel par l'octroi, chacune, d'une enveloppe de 50.000 €, qui s’ajoutent aux 100.000€ apportés par l’État.

Communiqué de la Préfecture de la Guadeloupe - 15/12/2020


Les futurs bénéficiaires devront préalablement répondre à un appel à projets, liés à des initiatives adaptées à la crise sanitaire. Cela, au cours du 1er trimestre 2021.
Ainsi, le fonds ne sera simplement synonyme de compensation financière. Il sera versé à ceux qui proposeront des projets de valorisation et de promotion du patrimoine culturel.

Un groupe de travail composé des services de la direction régionale de la Culture de Guadeloupe (DAC), du Conseil régional et du Conseil départemental se tiendra, dans les prochains jours, afin de définir les modalités.

Communiqué de la Préfecture de la Guadeloupe - 15/12/2020


Un processus qui promet d'être long et qui devrait être finalisé bien au-delà de la période carnavalesque 2021.