Cyclisme : retour en selle et sur la route !

cyclisme
Cyclisme
Image d’illustration
Dès le 24 septembre, le Grand Prix du Conseil Départemental ouvrira le calendrier de reprise des compétitions cyclistes sur route, en Guadeloupe. On sait déjà aussi que le Tour de la Guadeloupe se tiendra du 22 au 31 octobre. Mais avec Covid, les courses se feront sans public et avec pass sanitaire.

Cette nouvelle était très attendue : les compétitions cyclistes sur route vont reprendre.
Hier (mercredi 15 septembre 2021), le préfet Alexandre Rochatte a déjà annoncé, que le Comité régional cycliste de la Guadeloupe, qui s'est engagé à respecter un protocole sanitaire stricte, était autorisé à reprendre ses activités.
Et, en effet, le Comité n'a pas tardé à communiquer sur le calendrier des évènements à venir.

Le Tour de la Guadeloupe aura bien lieu

Le tour de la Guadeloupe, rendez-vous sportif le plus populaire dans l'archipel, se tiendra du 22 au 31 octobre. L'édition 2021 de cette compétition se déroulera dans des conditions sanitaires particulières, Covid oblige.
Les organisateurs ont veillé à ce que le protocole mis en place participe à la protection des coureurs et du public :
 

Un bon tiers du peloton, en termes de cyclistes... sur les 80 coureurs, il y a 30 à 35 coureurs, aujourd'hui, qui sont vaccinés. Mais au-delà de cela, il y en a aussi qui ont contracté la maladie et qui ont, depuis, un certificat de rétablissement. Ce qui fait que ça augmente notre bulle, sur le plan local.

Frédéric Théobald, président du Comité régional cycliste de la Guadeloupe

Mais comment faire en sorte que le Tour, qui draine beaucoup de monde, ne génère pas l'émergence de clusters ? Nous avons posé la question à Frédéric Théobald :

Nous avons un cahier des charges que nous devons respecter. Et, au niveau sanitaire, l'UCI [Union cycliste internationale] nous a fait part d'un protocole strict, que nous devons respecter aussi. Donc, on n'invente rien.  Concernant le Tour, on demande simplement aujourd'hui, que la "bulle sanitaire" (c'est à dire les coureurs, les encadrants, même la presse) ait le pass sanitaire.

Enfin, concernant la voie publique, ce sont les autorités préfectorales qui vont gérer. Il y a de fortes chances aussi que certaines ascensions soient sécurisées, si la situation ne s'améliore pas... par exemple, avec Route de Guadeloupe, les Mamelles peuvent être interdites au public. C'est possible. Enfin, il y a pas mal de choses que nous avons déjà anticipées.

Frédéric Théobald, président du Comité régional cycliste de la Guadeloupe

 

Coup d'envoi des compétitions, dans 8 jours

Mais bien avant le Tour, il y a au programme de la reprise, dès la semaine prochaine, le Grand Prix du Conseil Départemental.
Cette épreuve se disputera durant trois jours, en six manches et sur trois communes : Baie-Mahault, Petit-Canal et Le Moule.

Les premiers coups de pédale seront donnés le vendredi 24 septembre, à 19h, à l'occasion du contre-la-montre individuel. Cette épreuve permettra de désigner les porteurs de maillots. Cela se passera dans la zone industrielle et commerciale de Jarry, sur le boulevard entre les giratoires de la Voie Verte et celui de Moudong, sur une distance de 2,5 kilomètres.

Le lendemain, le samedi, c'est la commune de Petit-Canal, qui recevra la deuxième manche en ligne. 142,5 kilomètres seront à couvrir. Le départ sera donné à 13h00.

La troisième manche partira du Moule, à 13h, le dimanche, pour une arrivée au même lieu, au terme d'un parcours de 150 kilomètres.

Il n'y aura pas de course, sans prise en compte du contexte sanitaire ! Il faut savoir qu'un règlement spécifique s'appliquera. Il n'y aura pas de public sur la ligne d'arrivée. Pour accéder à l'espace officiel, il faudra montrer son pass sanitaire. Gestes barrière et port du masque sont obligatoires et indispensables.

Pour ce qui concerne les inscrits, les ententes sont interdites. Chaque club pourra engager jusqu'à 12 coureurs. Et les inscriptions se font exclusivement en ligne, jusqu'au mercredi 22 septembre.