De nombreux parents ne comptent pas rescolariser leur enfant cette année

coronavirus
Salle de classes maternelles
Depuis l’annonce du Premier ministre de la réouverture partielle des écoles dès le 11 mai, c’est l’inquiétude du côté des parents. Une inquiétude renforcée par la position des élus locaux, unanimement opposés à la reprise des classes quand le gouvernement maintient son objectif
Kathleen fait partie de ces parents que l'annonce d'un retrour à l'école des enfants interpelle au plus haut point. Comme tant d'autres, elle ne voit pas la nécessité de renvoyer les enfants à l’école alors même que les garanties sanitaires élémentaires ne sont pas assurées.
Son fils est en classe de CE2 et elle ne voit pas comment, dans les conditions actuelles, il pourrait reprendre le chemin de l’école.
Kathleen a donc décidé, et ceci, quelle que soit la décision des élus, de ne pas l’y envoyer, le 11 mai prochain.

Kathleen