De nouvelles dates pour un Caribulles "pour tous

livres
The Last Kamit
©.
Lancé le 24 Septembre dernier, le Festival caribéen du Manga et de l’album jeunesse ‘’Caribulles’’ est de nouveau de retour avec deux temps forts les jours qui viennent. D'abord au Gosier puis à Basse-Terre

Il y aura tout d'abord une journée d’animation prévue ce samedi 8 octobre du côté du Fort Fleur d’Epée au Gosier et une autre journée prévue mercredi prochain, le 12 octobre, au Fort Dlegrès à Basse-Terre.
Deux journées ouvertes à tous, avec pour objectif de démocratiser la BD, mettre en avant les talents tout en suscitant des vocations.
Cette année le festival fête sa 11ème année d’existence et poursuit sa mission de valoriser ce style littéraire.
Danaïka Zandronis directrice du Festival Caribulles. 

Danaïka Zandronis directrice du Festival Caribulles. 

Accompagné par les deux collectivités majeures de Guadeloupe, le festival Caribulles, cherche à faire de l’édition de bandes dessinées une réalité en Guadeloupe. Avec ses invités, le festival tente de
promouvoir les talents locaux mais pas seulement…


En effet, pour cette 11ème édition, le style Afro Manga est mis à l’honneur avec la présence en Guadeloupe, des auteurs du Manga ‘’The Last Kamit’’. Un manga qui raconte nos histoires et qui rencontre un vif succès dans la communauté mais également au-delà.

Danaïka Zandronis directrice du Festival Caribulles. 
 

Danaïka Zandronis directrice du Festival Caribulles. 

The last Kamit
. ©The last Kamit

‘’The Last Kamit’’ est un manga écrit à 4 mains. Yohann Janot et Mickaël Damby sont Guadeloupéens et cet ouvrage est une façon pour eux de faire appel à nos imaginaires tout en conservant les codes du
Manga, un genre littéraire qu’ils affectionnent particulièrement.
 

Yohann Janot alias Dwen Uno 

Et notez qu’outre ces deux rendez-vous aux Forts, le festival se poursuivra à Baie-Mahault, du 14 au 16 Octobre prochain.

The Last Kamit "
©.