publicité

Dernier jour d'échanges pour la 13ème conférence de coopération régionale Antilles Guyane

Cette grande rencontre internationale qui regroupe les représentants de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Guyane, mais aussi des ambassadeurs de France en Haïti, en République Dominicaine ou encore à Cuba est l'occasion de jeter les bases de toutes les coopérations possibles dans la région.

Les cheminées de plusieurs industries de la zone industrielle et commerciale de Jarry, à Baie-Mahault © Olivier Lancien.
© Olivier Lancien. Les cheminées de plusieurs industries de la zone industrielle et commerciale de Jarry, à Baie-Mahault
  • O. Lancien
  • Publié le
La conférence aura été l'occasion de plusieurs ateliers sur la coopération sanitaires, la sécurité, les outils financiers à disposition, ou encore la place des collectivités françaises d’Amérique dans cette coopération régionale.
Hier matin l’entreprise était au cœur des débats pour apporter des réponses à cette question cruciale : quelles ouvertures à l’internationale pour les entreprises antillaises ou guyanaises ? Pour Patrick Vial-Collet, nouveau président de la Chambre de Commerce et d'Industrie des Îles de Guadeloupe, les entreprises guadeloupéennes sont capables de répondre à l’international

Patrick Vial-Collet, Pdt de la CCIIG

Cependant, selon Jean-Pierre Philibert, le président de la Fédom, la fédération des entreprises des outre-mer, il faut juste qu’elles puissent faire face au problème de compétitivité.

Jean-Pierre Philibert, le président de la Fédom,

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play