publicité

La Désirade un peu moins enclavée ce vendredi

Les autorités souhaitaient débloquer la situation en 48h. Une nouvelle réunion s’est donc tenue hier soir en sous-préfecture à Pointe-à-Pitre avec, au final, deux pistes pour sortir de la crise. L'une d'entre elles a permis à un bateau d'appareiller pour la Désirade ce matin 

 

© R. Defrance
© R. Defrance
  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Ils n'étaient pas nombreux ce matin sur les quais de Saint François, à venir pour prendre le bateau mis en circulation pour relier la Désirade. Au terme des discussions en sous-préfecture hier, une mesure de réquisition a été prise sur le bateau Iguana Beach. Peut-être d'ailleurs à cause de l'heure très matinale de la rotation, à 6h, peut-être aussi parce qu'il n'y aura pas d'autres rotations dans la journée, les Désiradiens, bien que satisfaits de sa mise en circulation, ont préféré être prudents. Attendre et voir ce qu'il en est vraiment.
ELIN DESVARIEUX DESIRADIEN
 
© R. Defrance
© R. Defrance
Il est vrai que les solutions n'ont été annoncées qu'hier soir et certains ne les avaient peut-être pas entendues. Elles faisaient suite à la nouvelle réunion qui s'est tenue en sous-préfecture et qui aura porté à la fois sur la situation du port de l'île et sur sa desserte. 
ACCORDS POUR LE DESENCLAVEMENT DE LA DESIRADE
Sur l'île, on s'était habitué à s'organiser comme on peut pour effectuer les déplacements vers Saint François quand ils étaient nécessaires. Il faut d'ailleurs supposer qu'en attendant une solution pérenne, les solutions "bis" prévaleront encore
LES SOLUTIONS BIS
 
ECONOMIE EN SOUFFRANCE
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play