publicité

Incendie criminel ou vandalisme à la Désirade ?

Les marins-pêcheurs de la Désirade ont déposé plainte contre X. La machine à glace installée dans l’île il y a 2 ans, a été vandalisée, rendue inutilisable. Un acte de malveillance qu’ils dénoncent. La Désirade a le plus important port de pêche de Guadeloupe. 

© maps
© maps
  • Par Catherine Le Pelletier
  • Publié le , mis à jour le

Un matériel important

La machine à glace est un élément essentiel pour la profession de marins-pêcheurs. C’est grâce à elle que leur production peut être préservée et vendue en respectant toutes les normes de fraîcheurs. A la Désirade, l’ancienne machine à glace datait d’il y a 15 ans et elle a été remplacée par le Conseil Général depuis 2 ans. C’est ce nouveau matériel qui a été totalement détruit dans un incendie.


Depuis Saint-François

Les  professionnels affirment qu’il s’agit d’un incendie criminel qui mérite d’être puni. Ils ont déposé plainte contre X. Jeudi, une délégation du Conseil Général ira à la Désirade, elle aura pour tâche d’effectuer un état des lieux, tout en tentant de réparer l’ancienne machine. L’objectif étant de rendre opérationnel, le travail effectif des marins-pêcheurs.
En attendant, ils sont  dans l’obligation d’acheminer de la glace depuis Saint-François, ce qui génère un coût inattendu pour leur production.
Ecoutez Loïc Tonton, Président de l'association des marins-pêcheurs de la Désirade, il répond à Simon Pasbeau : 

loïc Tonton

Loïc Tonton, président des marins-pêcheurs de la Désirade

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play