guadeloupe
info locale

Un petit pas vers une solution

la désirade
la débrouillardise désiradienne
©E. Stimpfling
Alors que les élus à tous les niveaux de responsabilités et la préfecture cherchent à résoudre le casse-tête désiradiens, sur l'île la débrouillardise est de rigueur. Et demain, un début de solution devrait leur être proposé, en attendant une décision pérenne. 
On le sait, cela fait plusieurs jours que les Désiradiens sont livrés à eux-même. L'île est, en quelque sorte, coupée du reste de l'archipel, depuis que la navette maritime est tombée en panne. En attendant que les autorités trouvent une solution, ce à quoi elles se sont engagées, c'est le système D qui prime. Les Désiradiens tentent de trouver eux-mêmes des moyens pour pouvoir aller et venir. A Saint François, des pêcheurs proposent leurs services. Des pilotes aussi. Et depuis ce matin, une éclaircie semble se dessiner dans un dossier où l'ombre prédomine.
©guadeloupe
Cette solution devrait d'ailleurs faire l'objet d'une réquisition qui imposerait deux rotations par jour entre la Désirade et Saint François.
Publicité