Deux noyades et une agression par arme blanche : après-midi chargé pour les secours

pompiers
Pompiers
©SDIS971
Les victimes des deux noyades et de l'agression de ce dimanche après-midi sont toutes en vie. Mais l'état de chacune de ces personnes, dont un enfant de 10 ans, reste préoccupant.

L'après-midi de ce dimanche 23 janvier 2022 a été particulièrement chargé, pour les hommes du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) et les équipes du Service d'aide médicale urgente (SAMU).

A 14h27, les secours ont été appelés à intervenir auprès de la victime d'une agression par arme blanche, sur la voie publique, devant un restaurant de la commune d'Anse-Bertrand. Il s'agit d'un homme d’environ 30 ans, grièvement blessé, mais conscient. Celui-ci a reçu un coup de coutelas, à la tête et présentait une plaie hémorragique.
Son état n'a pas nécessité de médicalisation, avant son transport au Centre hospitalier universitaire de la Guadeloupe (CHUG).

Peu de temps après, à 14h34, un autre appel au SDIS : cette fois, il est question d'une noyade, dans la piscine d'une résidence privée de Concordia, à Saint-Martin.
La victime est un enfant de 10 ans, trouvé en état grave, en arrêt cardio-respiratoire.
Bien qu'il ait été réanimé, les pompiers estiment que sa vie est en danger.
L'enfant a été médicalisé, avant d'être acheminé au Centre Hospitalier "Louis-Constant Fleming" de l'île.

Autre drame, encore une noyade, objet d'un appel à 15h05 : un homme âgé de 60/70 ans a failli se noyer sur la plage du bourg de Sainte-Anne.
Son état a été jugé grave et son pronostic vital engagé ; mais lui aussi a pu être réanimé, après un arrêt cardio-respiratoire.
L'homme a été hospitalisé, après avoir bénéficié de soins, sur place.