publicité

Carnaval Guadeloupe

rss

Deux personnes toujours en urgence absolue après l'accident du lundi gras à Basse-Terre

Dix-sept personnes ont été fauchées par une camionnette dont les freins avaient lâché. Une camionnette qui avait pris part au défilé du lundi-gras dans le Chef-Lieu. Ce matin, c'est encore choquée que Basse-Terre se prépare à vivre l'apothéose de son carnaval, le défilé du Mardi Gras

Intervention des pompiers
Intervention des pompiers
  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
L'accident aura donc fait 17 blessés. Ce mardi matin, quatre d'entre eux étaient encore en observation en Centre hospitalier de Basse-Terre, dont deux qui se trouvent encore en urgence absolue.
Un drame qui est donc survenu alors même que le défilé tirait à sa fin. C'est à ce moment-là que le Char du groupe "Ambians Mass", lancé dans une course folle, traverse la rue Lardenoy et vient faucher plusieurs carnavaliers du groupe Magma et des spectateurs dans le public. Il ira finir sa course sur un réverbère, épargnant ainsi de nombreuses autres personnes présentes aux abords de son trajet.
Le réverbère qui a arrêté la course du char
Le réverbère qui a arrêté la course du char
Sur place, les pompiers auront eu fort à faire pour prendre en charge immédiatement les 17 victimes recensées et les acheminer vers le CHBT.
 

Ronan Ponnet Guadeloupe La 1ère

Ce matin, le président de la fédération du Carnaval de Basse-Terre a annoncé qu'il maintient le défilé de ce mardi-Gras. Sur l'antenne de Guadeloupe la 1ère La Radio, Fernand Sonore a exprimé son émotion face à la solidarité affirmée par tous les groupes, notamment envers le groupe Magma.

Fernand Sonore, président de la Fédération du carnaval de Basse Terre

Dans un tweet, le président de Région, Ary Chalus et les conseillers régionaux expriment leur profonde émotion et leur soutien aux victimes ainsi qu’à leurs familles suite à l’accident intervenu lors de la parade nocturne de Basse-Terre.

Dans un communiqué, le président de la communauté d’agglomération Grand Sud Caraïbes, Joël Beaugendre déplore "ce terrible accident qui vient fracasser ce moment de liesse populaire".
Il apporte tout son réconfort aux victimes. Et Joël Beaugendre rappelle que l'observation des règles de sécurité doit être de mise, en toutes circonstances et plus encore à l'occasion de grands rassemblements. Il souhaite que les festivités carnavalesques puissent se poursuivre et se dérouler sans incident.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play