guadeloupe
info locale

Doukhan, Cau et Mongaillard mis en examen

politique
Palais de justice de Basse-Terre, accueil
©Cath Le Pelletier
Depuis mardi, un « étau » se resserre autour de  Lucette Michaux- Chevry. Après les perquisitions à son domicile de Gourbeyre et à la Communauté d’Agglomération du Sud Basse- Terre, trois hommes avaient été placés en garde à vue. Ils ont été mis en examen ce jeudi après midi.
Guy Doukhan, Michel Cau et Harry Mongaillard avaient été interpellés mardi et mercredi. Ils ont été présentés au juge chargé du dossier ce jeudi, en milieu de journée.
Les enquêteurs de la police judiciaire soupçonnent que certains travaux, dont auraient bénéficié notamment l’ancien maire de Basse- Terre, n’aient été effectués en contre partie de l’obtention de marchés publics.
 

Trois mises en examen

Ni les chefs d’entreprise ni l’ancien directeur général des services du chef lieu n’ont convaincu le juge auquel ils étaient confrontés ; Guy Doukhan Michel Cau et Harry Mongaillard sont mis en examen. Les trois pour trafic d’influence, mais aussi abus de bien sociaux pour les deux premiers et recel d’abus de biens sociaux pour le troisième.
Ils ont été placés sous contrôle judiciaire avant d'être remis en liberté ce jeudi en fin d’après midi.
Publicité