publicité

L'eau impropre à la consommation dans 2 quartiers de Saint-Martin

Après le passage d’Irma, l’eau du robinet est toujours impropre à la consommation dans 2 quartiers de Saint-Martin : Friar’s Bay et Grand-Case. Les dernières analyses effectuées par l’Agence régionale de santé, révèlent une contamination bactérienne.

  • Olivier Lancien
  • Publié le
L'Agence de Santé (ARS) de Guadeloupe, Saint Martin et Saint Barthélémy réalise tous les jours des prélèvements sur l'eau du réseau pour s'assurer de sa qualité et de sa potabilité. Dans le cadre de ce contrôle, des analyses ont mis en évidence une contamination bactérienne dans les quartiers de
Friar's Bay et de Grand Case.
La bactérie en question n’a pas été révélée dans le communiqué de la préfecture de Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

De plus grosses doses de chlore pour éliminer la bactérie 

Grand Case et Friar's Bay sont deux quartiers pourtant assez éloignés l’un de l’autre.
L’exploitant a pris des mesures, les doses de chlores ont été augmentées pour éliminer cette bactérie. Mais il est conseiller aux personnes sensibles et fragiles, les personnes âgées, les femmes enceintes, les nourrissons, ou les personnes déjà malades de ne pas consommer l’eau du robinet. Il faut qu’elles privilégient l’eau en bouteille.
L’usine de désalinisation de l’île a été durement touchée lors du passage de l'ouragan Irma. Il a fallu un moment pour rétablir la production. L'usine a d’abord été remise en route mais pas à sa pleine capacité. Elle a ensuite été renforcée par une unité mobile de désalinisation.

Des analyses complémentaires ont été ordonnées, pour cette contamination à la bactérie. Les résultats seront connus dans quelques jours. Toutes les équipes sont concentrées sur ce point. Mais le message reste le même : les personnes fragiles ne doivent pas utiliser cette eau.

Sur le même thème

  • eau potable

    De la dynamite dans l'eau

    Le feuilleton du dossier de l'eau en Guadeloupe ne manque pas d'épisode. Cette fois c'est un membre du gouvernement qui a mis les pieds dans le plat en renvoyant vers les élus guadeloupéens la responsabilité de la gestion du dossier de l'eau

  • eau potable

    Mobilisation des usagers de l'eau du Sud Basse-Terre

    Les Comités de l’eau du sud Basse-Terre se rassemblent depuis ce matin devant les mairies de Capesterre, Baillif et Gourbeyre. Mais ils ont choisi de ne pas bloquer les routes, compte tenu de la crise au CHU.

  • eau potable

    Les problèmes d'eau de Grand Sud Caraïbes

    Les usagers de l’eau du sud Basse-Terre vont passer à l’action demain : toujours privés du précieux liquide, ils seront dans la rue, pour demander le départ de la présidente de la CASBT aux prises en ce moment avec  la pollution de l’eau par des matières fécales à Rivière Sens.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play