Elections législatives : un élu avant l'heure...

élections
Elie Califer maire de Saint Claude
Elie Califer maire de Saint Claude ©E. Stimpfling
Ils sont trois dans toute la République Française à ne pas craindre le résultat du second tour de ces élections législatives (*). Et pour cause, ils seront seuls à se proposer au vote des électeurs de leur circonscription. L'un d'entre eux est en Guadeloupe : Elie Califer. Le maire de Saint Claude n'ayant pas d'adversaire pour ce second tour, sait déjà qu'il sera le nouveau député de la 4ème circonscription

Tout au long de la journée, il a su faire preuve de retenue. Un visage que ses administrés de Saint Claude lui connaissent où un sourire presque permanent vient éclairer un ensemble empreint d'un mélange de détermination et d'humilité.

C'est d'ailleurs dans ce sentiment d'humilité qu'il a accueilli mardi matin la nouvelle du retrait de la candidature de Marie-Luce Penchard, son adversaire désignée pour le second tour. Sans aucune exubérance, il a pris acte de ce retrait et a renouvelé ses appels aux électeurs pour qu'ils se mobilisent pour que son élection ne soit pas un acte par défaut mais le fruit d'une volonté affirmée des électeurs de toute la circonscription.

Et ce samedi, il était dans le bureau qu'il préside, espérant simplement un taux de participation conséquent. :

Ce n'est pas la journée seulement qui est particulière, c'est la semaine qu'on vient de vivre qui a été un peu bizarre démocratiquement mais, bof ! ça fait partie des nouveautés de la démocratie, il faut déjà apprécier...On verra ! ça nous fera quelque chose, je pense en terme de mobilisation, ça nous fera quelque chose aujourd'hui.... On verra ! Nous pensons que ça va démotiver quelques électeurs... Pour eux le jeu est fait ! Donc en dépit des tentatives que nous avons eues pour mobiliser, pour faire venir du monde ... Mais on verra l'impact d'ici 18h.

Ele Califer, maire de Saint Claude
Elie Califer, maire de Saint Claude ©E. Stimpfling

Ce samedi soir, les bulletins blancs ou nuls seront scrutés et décomptés. Ils seront en effet les seules expressions comptabilisables contre Elie Califer.

Les autres bulletins seront simplement là pour confirmer que désormais, l'Assemblée Nationale peut lui ouvrir ses portes.

(*) Trois candidats de l’alliance de gauche Nupes se retrouvent seuls en lice et sont assurés de gagner : Clémentine Autain (2e de Seine-St-Denis), Soumya Bourouaha (4e de Seine-St-Denis) et Elie Califer (4e de Guadeloupe)