Emmanuel Macron attendu aussi sur les réformes budgétaires du gouvernement

gouvernement
Signature de l'accord entre les collectivités d'Outre-mer et le gouvernement
©JACQUES DEMARTHON / AFP
L’opposition parlementaire et les socio-professionnels comptent bien interpellé le Président de la République, notamment sur la réforme de l’abattement des 30% Outremers ou encore la disparition de la TVA non perçue récupérable. Des réformes qui cristallisent les oppositions
 
La réforme de l’abattement des 30% de l’impôt sur le revenus en outre-mer ne passe pas.Rappelons d'ailleurs que cet abattement de 30% outre-mer sur l’impôt sur le revenu ne devrait pas être supprimé, mais il sera réformé. La ministre Annick Girardin estime que seuls 4 à 5% des contribuables seront exclu de ce dispositif. 
Rappel : 

Colette Borda Guadeloupe La 1ère

La philosophie même du budget de la mission outre-mer est aussi critiquée : faire financer les retards de développement de nos régions par une partie des contribuables des Outremers. Dans un communiqué commun les parlementaires socialistes ont étrillé le budget d’Annick Girardin.

Victorin Lurel, sénateur socialiste de la Guadeloupe

Victorin Lurel, sénateur socialiste de la Guadeloupe

Un contexte difficile pour les parlementaires de la majorité présidentielle. Dans un tweet posté hier, Olivier Serva, député LREM rappelait qu'il avait déjà souligné la difficulté pour une telle réforme de passer en Outre-mer
Pour les entreprises, la disparition de la TVA non perçue récupérable est un coup porté à l'économie des Outremers. Invité ce jeudi sur Guadeloupe 1ère La Radio, Patrick Vial-Collet, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie des Îles de Guadeloupe exprimait l'avis des chefs d'entreprise sur ce sujet 

Patrick Vial-Collet Pdt de la CCIIG

Une voix économique discordante. Alan Nagam, le président de la FTPE, la fédération des très petites entreprises, se veut solidaire de ses collègues chefs d’entreprises, mais il estime qu’aujourd’hui la Guadeloupe doit changer de paradigme économique et passer « d’une économie de comptoir à une économie de marché ». La réforme de l’abattement des 30% outre-mer de l’impôt sur le revenu et la TVA Non perçue récupérable. Emmanuel Macron, le président de la République, doit rencontrer les acteurs économiques lors d’un déjeuner à 13h ce vendredi à Baie-Mahault. 

Alan Nagam Président des TPE


Une réforme budgétaire très complexe et très technique qu'il reviendra au Président de la République de défendre durant sa visite dans les différentes collectivités des Antilles.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live