publicité

Encore plus de coupures d'eau pendant les fêtes !

Depuis lundi la distribution est perturbée sur les réseaux du SIAEAG, d'Eau d'Excellence et des Régies Nord Caraïbe. Et comme si cela ne suffisait pas, Petit-Bourg et Baie-Mahault sont également touchées. De nouvelles coupures sont annoncées. 

  • Eric Stimpfling
  • Publié le , mis à jour le
De nombreux usagers du quartier de Moundong et de Petit-Bourg ont expérimenté des coupures d'eau ces dernières heures. Des coupures qui n'étaient pas annoncées par l'opérateur... Explications.

L'incendie du CHU entre également dans l'équation

Cette fois, c’est l’unité de production de Moustique à Petit Bourg qui est en cause. Une unité vieillissante et sous-dimensionnée. Construite en 1980 par le Conseil général, elle devait alimenter ce qui était à l’époque, la toute nouvelle zone industrielle et commerciale de Jarry. Zone qui depuis a connu plusieurs extensions comme la voie verte ou Moudong. Moudong où ont été construit des ensembles résidentiels. Enfin Moustique alimente également une partie de Baie-Mahault, dont la prison de Fond Sarrail.
Dimensionnée pour 500 m3/ jour, l’usine produit aujourd’hui jusqu’à 920 m3, soit près du double… Quand tout va bien. Car à chaque forte pluie, le SIAEAG est contraint de diminuer la production sous peine de délivrer à ses clients une eau trouble et non potable.
Une situation fragile qui l’est devenue encore davantage avec un nouveau paramètre : l’incendie du CHU.
Effectivement, l’incendie du CHU a entraîné un report notable de l’activité médicale sur la clinique des Eaux Claires située à Moudong. Clinique dont l’approvisionnement en eau a depuis été sécurisé. En cas de souci de production, les opérateurs que sont le SIAEAG et Eau d’Excellence sont contraints de brider plusieurs parties du réseau de distribution. En clair, on ferme les robinets. D’où les coupures d’eau de ces dernières 48 heures sur Petit Bourg ou encore Baie-Mahault.

Quelle solution ?

La réponse technique est assez simple. Il faut moderniser les usines de Moustique et de Vernou afin qu’elles puissent augmenter leur production tout en garantissant la potabilité de l’eau.
Pour Vernou, construite en 1953, ce sera chose faite en 2018-2019 dans le cadre du plan d’urgence mis en place par le Conseil départemental. En revanche, aucune programmation n’est pour l’heure prévue pour Moustique.
En attendant, les habitants de Baie-Mahault et de Petit Bourg doivent donc s‘attendre à subir également des tours d’eau. 
Et cela, dès ce dimanche soir.
Eau d'Excellence a fait parvenir un communiqué, en ce soir de réveillon de Noël, indiquant qu'en raison d'une insuffisance de production, des perturbations, voire des coupures auront lieu à Baie-Mahault, dans les zones de Calvaire, Calvaire-Chapelle, Castelbon, Casterat, Chantilly, Convenance, Dalciat, Dumonter, Dupuy, L'Official, La Retraite, Paco, Plaisance, Raiffer, Wonche.
Des coupures, à partir de 19 heures. Sans préciser de date de retour à la normale. 
Des réserves d'eau sont donc plus que jamais à prévoir. 

Le calendrier annoncé par le SIAEAG ici.

Sur le même thème

  • eau potable

    Produire de l'eau en terre polluée

    L’impact du chloredéconne sur l’activité économique des entreprises de productions d’eau en bouteille chez. Matouba, Karuline et Capès Dolé sont logées à la même enseigne. A Capes Dolé par exemple, après bien des péripéties judiciaires, il a fallu se donner une nouvelle image

  • eau potable

    Les captages des rivières protégés des pollutions

    Tous les captages, destinés à l’eau du robinet, sont situés en amont des rivières polluées par les pesticides, assure l’ARS. Et des contrôles sont effectués sur l’eau brute et en sortie des usines de traitement

  • eau potable

    Les rivières de Guadeloupe polluées par la chlordécone

    Les pesticides, chlordécone en tête, sont toujours les principaux polluants de nos rivières. Les relevés 2016 de l’Office de l’Eau le confirment. L’Office a aussi détecté dans les crustacés des taux de la molécule jusqu’à 3 000 fois supérieurs à ceux trouvés dans l’eau.

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play