publicité

L'état condamné dans l'affaire qui l'opposait à l'Union des taxis de Guadeloupe

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
La justice a tranché dans l'affaire qui oppose l'Union nationale des taxis à l'Etat. Le Tribunal Administratif a annulé l'arrêté préfectoral qui réglemente la prise en charge des croisiéristes en escale. Les Taxis de Guadeloupe estimaient que l’organisation choisie par le sous préfet était favorable au VTC, et ceci, à leur dépend. Le document prévoyait la création d'une zone unique de prise en charge. L'Etat a été condamné à verser la somme de 2000 euros à l'union des taxis

Me Gladys Démocrite avocate des taxis de Guadeloupe

Avec cette décision seuls les taxis pointois pourront entrer dans l'enceinte du port pour prendre en charge des croisiéristes et donc Seuls les VTC, sur présentation d'une commande préalable, pourront accéder au port pour prendre encharge leurs clients.De son côté le ministre des transports a décidé de se pourvoir en cassation
 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play