publicité

L'Etat pleinement engagé dans la reconstruction de Saint Martin et Saint Barthélemy

Emmanuel Macron est arrivé en Guadeloupe. Avant de se rendre à Saint Martin et Saint Barthélemy, le Président de la République a rencontré en Guadeloupe les services de l'Etat et les élus locaux. Une rencontre au terme de laquelle il s'est exprimé.

  • Guadeloupe 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Premier objectif pour le président de la République lors de ce point presse organisé sur le tarmac de l'aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes, répondre aux nombreuses critiques émises localement ou sur le plan national. Il l'aura martelé avec force de détails : "Dès que l'information a été connue, l'Etat s'est parfaitement organisé",
Emmanuel Macron aura ensuite voulu montrer que les services de l'Etat sont à pied d'oeuvre pour répondre aux questions les plus urgentes que la situation pose sur place mais aussi pour envisager la reconstruction notamment de la Collectivité de Saint Martin, en tenant compte des leçons de l'expérience Irma. Dans cette optique, Philippe Gustin a été nommé délégué interministériel chargé de la reconstruction de Saint Martin et de Saint Barthélemy.
Enfin il s'agissait aussi pour lui de rassurer les populations locales sur son engagement total à leurs côtés. Un engagement sui se traduit en premier lieu dans le domaine de la santé et de l'éducation, la présence des ministres concernés dans ce voyage présidentiel permettra de l'affirmer sur le terrain. L'Education Nationale mettra tout en oeuvre pour que les élèves des îles du Nord soient scolarisés au plus tard après la Toussaint.
Le président de la République compte d'ailleurs être sur le terrain ce soir, avec les Saint Martinois.
VOIR : L'intégralité de l'intervention du Président de la République
DECLARATION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE SUR L APRES IRMA
Le chef de l'Etat s'est également dit "favorable" à la mise en place d'une commission d'enquête parlementaire. Après son discours, il doit gagner Saint-Martin et Saint-Barthélemy. 
REACTION A SAINT MARTIN AUX ANNONCES DU PRESIDENT
REACTION A SAINT BARTHELEMYT AVANT L ARRIVEE DU PRESIDENT
Des engagements qui ont été favorablement accueillis par la responsable de la fédération des Républicains en Guadeloupe : 



 

Sur le même thème

  • cyclones

    Il y a 29 ans, le cyclone Hugo ravageait la Guadeloupe

    Les Guadeloupéens s'en souviennent... Et ceux qui n'étaient pas nés à cette époque en ont entendu parler... Le 16 septembre 1989, en fin de journée, les premiers effets se faisaient sentir... Dans la nuit, le cyclone Hugo frappait de plein fouet la Guadeloupe.

  • cyclones

    Isaac frappe aux portes de l'Archipel guadeloupéen

    Isaac poursuit sa route vers l’arc des Antilles. La tempête tropicale se rapproche. La trajectoire a encore changé, avec un passage un peu plus au sud. Mais les fortes pluies et les rafales de vents sont tout de même prévues pour toute cette journée.
     

  • cyclones

    Il y a 90 ans, le Cyclone de 1928

    Le 12 septembre 1928, la Guadeloupe est frappée par l’un des cyclones les plus violents de son histoire.
    Il est resté dans les mémoires sous le nom de Cyclone de 28. Son bilan est effroyable. Outre la destruction de presque tous les bâtiments, plus de 1 300 personnes ont perdu la vie.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play