Etre autiste en Guadeloupe et pouvoir aller à l’école

santé
Autisme à l'école
L’association « J’existe » et le rectorat organisent deux jours de séminaire sur cette question. Car la prise en charge est très insuffisante en Guadeloupe, et les témoignages ne manquent pas.
L’autisme, ce trouble envahissant de la communication, touche entre 2 000 et 3000 personnes en Guadeloupe : des adultes et des enfants. Un handicap qui rend souvent difficile le quotidien des familles, parfois démunies face au comportement et à la souffrance de leur enfant.
Ce lundi a démarré un séminaire sur l’autisme à l’école, organisé par l’association « J’existe » et le rectorat. Il s’agit de mieux comprendre ce handicap, afin d’améliorer la prise en charge globale des enfants, et préparer les enseignants. Acteurs de l’inclusion scolaire, professeurs, structures dédiées, mais aussi parents d’enfants participent durant deux jours à la présentation d’un dispositif innovant pour ces enfants dits « différents », qui ont des difficultés d’apprentissage.
Parmi les participants à ce séminaire, une jeune femme de 31 ans, maman d’un enfant de 5 ans, scolarisé en grande section, mais le matin seulement, et toujours en attente d’une auxiliaire de vie sociale. 

Mère d'un enfant autiste

C’est une session de formation particulière, innovante puisqu'elle associe parents d’élèves autistes, enseignants, auxiliaire de Vie Scolaire et Accompagnant des élèves en situation de Handicap.
Elle doit permettre de répondre à une question : comment intégrer au mieux ces enfants à l’école.
Christian ALIN, professeur en sciences de l’éducation à l’ESPE (l’école supérieure de professorat et d’éducation) de l’université de Lyon 1 et Nathalie AMBROISE, présidente de l’association « J’Existe » étaient les invités de Guadeloupe 1ère La Radio

Magazine du journal de 13h de Guadeloupe 1ère la radio : 17.11.2017




L’autisme à l’école, ce sera le thème de la page magazine du journal de 13h, présenté par Peggy Robert.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live