publicité

Faillait-il détruire la maison natale de Saint-John Perse ?

La question a été posée par deux associations qui ont esté en justice. Le tribunal administratif de la Guadeloupe vient d’annuler un arrêté de la ville de Pointe-à-Pitre.

  • P. Robert, L. Broulhet et R. Defrance
  • Publié le
La société pour la protection des paysages et l’esthétique de la France et l’association des architectes du patrimoine ont attaquer en justice la décision de la mairie de démolir « l’ex-maison de Saint-John Perse ». La bâtisse a été détruite parce qu’elle tombait en ruine. Si les deux associations ont obtenu l’annulation de l’arrêté, elles n’ont pas obtenu la reconstruction à l’identique de cette maison.

Peggy Robert Guadeloupe .1 La Radio

Dans un communiqué le maire de Pointe-à-Pitre prend acte de cette décision du tribunal administratif et indique que cela ne change rien la décision prise en vertu du principe de précaution. Par ailleurs la mairie affirme que Cap Excellence a déjà pris l’engagement de reconstruire à l’identique cette maison. Un espace à vocation culturelle sera même mis a disposition.
L'emplacement désormais béant de la maison natale d'Alexis Léger (Saint John Perrse) © R. Defrance
© R. Defrance L'emplacement désormais béant de la maison natale d'Alexis Léger (Saint John Perrse)
VOIR AUSSI :
PATRIMOINE ARCHITECTURAL DE POINTE A PITRE

 

Sur le même thème

  • patrimoine

    Petit Canal parie sur l'avenir

    Malgré la présence de hauts lieux historiques et l’organisation de manifestations, la commune de Petit-Canal a du mal à attirer les touristes. Pour y remédier, en partenariat avec la région Guadeloupe, elle met en place de grands projets pour développer le tourisme sur son territoire.

  • patrimoine

    La Fête des Cuisinières a 102 ans

    Demain, samedi 11 août, comme tous les ans depuis plus de 100 ans, les Cuisinières organisent un grand déjeuner et un bal autour du 10 août, jour de leur fête patronale. Mais tout cela se prépare

  • patrimoine

    « Zoos humains : l’invention du sauvage »

    « Zoos Humains : l’invention du sauvage » est actuellement exposée au MACTe. Cette exposition retrace l’histoire de personnes, venues d’Asie, d’Afrique, d’Amérique, qui étaient exposées dans des salles de spectacles, des zoos en Occident.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play