Fermeture du commissariat de police: le conseil municipal de Capesterre Belle-Eau dit non!

sécurité
Le conseil municipal de Capesterre Belle-Eau dit non à la fermeture du commissariat de police
Le préfet de région, Jacques Billant explique son projet de fermeture du commissariat de Capesterre Belle-Eau au conseil municipal, en présence du maire, Joël Beaugendre (à sa gauche) ©Olivier Lancien
Un conseil municipal de la commune de Capesterre Belle-Eau pour examiner le projet, très avancé, de fermeture du commissariat de police de la commune et un transfert de tout son territoire à la gendarmerie nationale. Le conseil municipal est contre!
Un conseil municipal studieux qui a écouté les arguments du représentant de l'Etat, Jacques Billant. Le préfet est venu à la rencontre des élus, à l'invitation du maire Joël Beaugendre. L'Etat veut transférer la compétence de toute la commune à la gendarmerie nationale. Jusqu'ici, la police nationale se charge du centre-bourg de Capesterre Belle-Eau, et la gendarmerie nationale du reste de la commune, les sections rurales.
Le préfet, sur demande du ministre de l'intérieur de l'époque, Bernard Cazeneuve (actuel premier ministre), a entamé des consultations pour initier cette fermeture du commissariat de la police nationale. Selon Jacques Billant, la coexistence territoriale des deux corps de la force publique sur une aussi petite commune, est une exception nationale.


Le conseil municipal de Capesterre Belle-Eau dit non à la fermeture du commissariat de police


Le préfet était accompagné, lors de ce conseil municipal, mardi soir 06 décembre, de la directrice départementale de la sécurité publique, Isabelle Thomatis, et le colonel Jean-Marc Descoux, commandant de la gendarmerie nationale en Guadeloupe. Ces deux hauts gradés sont les conseillers du représentants de l'Etat sur ce dossier et entendent démontrer de façon technique le bien fondé du transfert de Capesterre Belle-Eau aux militaires, ainsi que la fermeture du commissariat.

Le conseil municipal de Capesterre Belle-Eau dit non à la fermeture du commissariat de police



Le conseil municipal reste ferme sur sa position adoptée en 2013, le refus catégorique du départ des 42 fonctionnaires de police vers l'agglomération pointoise et la ville de Baie-Mahault.

Le conseil municipal de Capesterre Belle-Eau dit non à la fermeture du commissariat de police



Le préfet de région, Jacques Billant, doit rendre son rapport sur les consultations au ministère de l'intérieur. Le transfert total pourrait intervenir dès la rentrée de septembre 2017.