Dans la filière canne, un administrateur provisoire a été désigné pour gérer la CUMA Avenir

agriculture
Cette décision a été prise le 28 avril par ordonnance du juge des référés du tribunal d’instance de Pointe-à-Pître, saisi notamment par Jean-Marie Biras, le président de la coopérative, élu lors de la dernière assemblée générale en octobre. Cet administrateur doit convoquer « dans les plus brefs délais » une assemblée générale extraordinaire des associés, qui auront à décider la dissolution de la CUMA, après liquidation, ou sa transformation.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live