Fin du masque, dans les établissements scolaires de Guadeloupe, à compter du 25 avril

éducation
port du masque en classe élémentaire en Guadeloupe
©Académie de Guadeloupe
C’est une nouvelle qui était très attendue par foule d’élèves et leurs parents : à compter du 25 avril prochain, le port du masque ne sera plus obligatoire en intérieur, dans les écoles élémentaires, les collèges et les lycées de Guadeloupe. L’Académie l’a annoncé ce mardi, dans un courrier adressé aux personnels.

Le protocole sanitaire appliqué dans les établissements scolaires de l’archipel Guadeloupéen va évoluer, à compter du 25 avril prochain.
Dans un courrier adressé aux personnels, l'Académie a annoncé qu'à cette date "le protocole sanitaire passera au niveau 1 (vert), pour l’ensemble des écoles et établissements scolaires de Guadeloupe, des Saintes, de Marie-Galante et de la Désirade".
Cette décision a été prise suite à la réunion des membres du CHSCTA (Comité hygiène sécurité conditions de travail académique), qui s'est tenue ce mardi 12 avril 2022.

A noter que Saint-Barthélemy et Saint-Martin continueront à appliquer le protocole de niveau 1, en vigueur depuis le 14 mars. 

Le protocole de niveau 1

L’application du protocole de niveau 1, implique notamment la fin de plusieurs mesures.

C'en est fini de l’obligation du port du masque, en intérieur, pour tous les élèves des écoles élémentaires, les collégiens, les lycéens et les personnels. Idem au sein des services académiques.
Chacun peut toutefois décider de porter le masque. Celui-ci est d'ailleurs recommandé, pour les personnes fragiles ou cas contacts.

C'en est fini de l’obligation de la limitation du brassage, entre groupes d’élèves.

C'en est enfin fini aussi des restrictions, pour la pratique des activités physiques et sportives.

"En revanche, le port du masque demeure obligatoire dans les transports publics, ainsi que dans les transports scolaires, pour tous les enfants à partir de 6 ans", précise le communiqué.

Les mesures barrières, telles que le lavage des mains, l’aération et la désinfection des surfaces, sont bien entendu maintenues.

Les élèves et les personnels cas contacts ne sont plus tenus de s’isoler. Il leur faudra réaliser un autotest, "à J+2 ou au moment de l’information de la survenue du cas, si elle intervient plus de 2 jours après le dernier contact". 

Le recul de la Covid-19

Cet allègement des restrictions sanitaires est justifié par le fait que l'épidémie de Covid-19 poursuit sa "décroissance lente", dans les îles de l'archipel. "Le nombre de cas recensés dans les établissements scolaires est également en diminution", précise le Rectorat.

Désormais, en Guadeloupe, le taux d’incidence est de 687 pour 100.000 habitants, le taux de positivité est de 14,4% et le taux de reproduction R s'élève à 0,92.