publicité

La fin des quotas sucriers inquiète les planteurs

En octobre prochain, l'Europe procédera à la fin des quotas sucriers. Une mesure qui ne sera pas sans conséquence sur la filière canne et que l'Etat prévoit de compenser en octroyant notamment une aide aux industriels

  • Guadeloupe 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Si les indiustriels obtiennent une aide compensatoire pour pallier l'effet de l'arrêt des quotas sucrier, il n'en est pas de même pour les planteurs ou, en tout cas, rien n'a encore été dit en ce sens. D'où le cela mécontement affiché par les planteurs qui ne veulent pas être les oubliés de l'Europe.
VOIR 
SUCRE LA FIN DES QUOTAS EUROPEENS

En 2016,  530 000 tonnes de cannes ont été récoltées, par 5500 planteurs. Aujourd'hui, le prix de la canne se négocie entre 22 et 28 euros la tonne en fonction de la richesse sucrière

Sur le même thème

  • Sucre

    Le début de la campagne sucrière 2019 fixé au 28 février

    La campagne sucrière 2019 débutera le 28 février, à la fois à Gardel et à Marie-Galante. La décision a été prise ce mardi 5 février 2019 en Comité de liaison de la filière canne. 518 000 tonnes de canne sont attendues pour l’ensemble des bassins, en retrait d'environ 4% par rapport à l'an dernier.

  • Sucre

    Une saison pauvre en quantité et riche en qualité

    Une richesse exceptionnelle mais un tonnage en net recul. C’est le bilan de la Campagne sucrière qui touche à sa fin.
    Le coup d’arrêt de la récole est fixé au 15 juin à Marie-Galante et au 28 pour le reste de l’archipel Guadelopéen.

  • Sucre

    Du sucre et des hommes...

    Une semaine après les premières coupes, l'unité industrielle de Gardel monte en pression. Elle devrait atteindre son plein régime d'ici la fin de la semaine. Mais pour cela, il faudrait que les opérateurs de coupe intensifient leur action dans les champs.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play