Gendarmes à pied d'oeuvre

sécurité
renforts gendarmerie
©J-M. Mavounzy
Les 70 gendarmes mobiles arrivés hier en renfort, pour lutter contre la délinquance et la criminalité, seront déployés dès ce matin, dans la zone de sécurité prioritaire de l’agglomération pointoise. Hier, le préfet les a briefés sur leur mission.
Les 70 gendarmes mobiles envoyés en renfort par le ministère de l’Intérieur seront déployés dès ce matin sur le terrain. Dès leur arrivée hier, ils ont reçu, à la caserne de Petit-Pérou aux Abymes, leur feuille de route, délivrée par le préfet, en présence de tous les acteurs de la sécurité publique et de quelques élus. Ces quatre pelotons seront positionnés dans la zone de sécurité prioritaire de l’agglomération pointoise (Pointe-à-Pitre, Abymes, Baie-Mahault), avec pour mission de mettre un coup d’arrêt à la spirale de la délinquance et de la violence. La décision d’envoyer ces renforts a été annoncée par Bernard Cazeneuve au lendemain du meurtre du jeune Yohann Equinoxe, la semaine dernière à Lacroix aux Abymes. 
Et le préfet de Région, Jacques Billant, ira ce matin à la rencontre des pelotons déployés sur le terrain de la Zone de sécurité prioritaire (ZSP) : à Pointe-à-Pitre, d’abord, à l'intersection du boulevard Hanne et de la rue Frébault ; puis à Baie-Mahault, au rond-point de Destreland ; et enfin aux Abymes, boulevard des Héros et près du lycée Chevalier de Saint-Georges, l’établissement où était scolarisé Yohann Equinoxe.

VOIR : 
©guadeloupe

VOIR AUSSI :
 

©guadeloupe