Gourbeyre, commune des eaux, ne veut plus vivre sans eaux

eau potable
barrages à Blanchet
un barrage installé à l'entrée du domicile de Lucette Michaux-Chevry
Des difficultés pour circuler aux abord de Basse Terre hier matin. Des barrages avaient été érigés sur la nationale par le collectif des usagers de Gourbeyre pour montrer leurs exaspérations. Ils sont privés d’eau depuis de nombreux jours. 
Des barrages, aux abords de  blanchet Gourbeyre hier. Ils étaient plus d'une centaine de personnes venues de différentes sections de cette commune à bloquer les accès de Basse-Terre, prenant même en otage Lucette Michaux-Chevry dans sa voiture à la sortie de son domicile.
Des pneus, des poubelles et des palettes pour un barrage du ras-le bol- et de l’exaspération. Pour protester contre le fait que cela fait entre six jours et un mois, entre deux mois et six mois, que les habitants n’ont plus d’eau.
Le mauvais état des canalisations, des captages, des surpresseurs qui se conjugue avec l’absence de moyen des équipes de la CASBT, incapables de réparer, sont les préincipales causes de cet état de fait.
ECOUTEZ : Ronan Ponnet

Ronan Ponnet Guadeloupe 1ère la Radio

Le barrage a tenu toute la matinée jusqu’à ce qu’un accord soit signé sous la surveillance du Comité de l’eau.

Ecoutez Frédéric Saurin. Porte -parole des habitants

Frédéric Saurin porte-parole des usagers de Gourbeyre