Trois lycéens poursuivis pour "violences volontaires en réunion"

faits divers les abymes
Interpellation - Police nationale de la Guadeloupe
©Police nationale de la Guadeloupe

Au lieu d'aller étudier, trois lycéens, dont deux mineurs, ont violemment agressé un professeur, devant son domicile. Ils tentaient de le voler ; mais l'homme ne s'est pas laissé faire. Le trio est désormais dans le collimateur de la justice.

La police nationale a mis la main sur trois jeunes, des lycéens, auteurs présumés de faits violents qui remontent au 10 septembre 2020.

Ce jour-là, aux alentours de 13h30, le trio de jeunes délinquants s'en sont pris à un professeur, alors qu'il rentrait chez lui, à son domicile des Abymes, à bord de sa voiture. Le groupe de lycéens, selon son témoignage, a tenté de s'accaparer de sa sacoche, qui était posée sur le siège passager avant de son véhicule. Mais l'homme n'a pas laissé faire ses assaillants. Alors qu'il cherchait à empêcher cette tentative de vol, la victime a reçu un coup à la mâchoire, assené par le plus virulent de ses agresseurs, qui a aussi cassé son rétroviseur.
Couché au sol, l'enseignant a ensuite été roué de coups de pied, par les trois individus.

Sa plainte a permis l'ouverture d'une enquête, qui a abouti cette semaine, selon les forces de l'ordre.

Les 26 et 27 avril 2021, les trois jeunes gens, dont deux mineurs, ont été interpellés et placés en garde à vue ; lors de leurs auditions, ils ont tous minimisé leurs rôles, dans ces faits graves de violence.

Les deux plus jeunes ont été convoqués devant le juge des enfants, pour une mise en examen, pour des faits de "violences volontaires en réunion".
Le troisième larron, qui a plus de 18 ans, a été convoqué devant le tribunal correctionnel, pour y être prochainement jugé.