publicité

Morne à l'eau cherche à dynamiser son centre bourg.

  • E-M. Golabkan et P. Labéca
  • Publié le , mis à jour le
La commune souhaite faire l'inventaire des vielles bâtisses, maisons abandonnées et en ruine qui ont été repérées depuis 2015, grâce à un expert nommé pour cela. Pour celles qui présentent un danger, comme ce fut le cas à Pointe à Pitre, la municipalité a mis en place une procédure qui doit lui permettre de recenser et de contraindre les propriétaires à se faire connaître sans tarder, et surtout, à mettre en oeuvre les travaux nécessaires.
Le cas échéant, la commune pourrait alors enclencher la procédure dîte du "péril imminent". Elle lui permet d'agir en lieu et place des propriétaires qui auront toutefois à s'acquiter des travaux réalisés, y compris, si besoin est, le coût de la démolition. ​​​​​​​
RENOVATION DU CENTRE BOURG DE MORNE A L EAU
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play