guadeloupe
info locale

Lendemain d'incendie à Pointe-à-Pître

incendie
incendie septembre 2019 à Pointe-à-Pitre
©E-M.Golabkan
Au lendemain de l'incendie qui a ravagé un commerce à l'entrée de la rue Frébault à Pointe-à-Pître, l'heure est au questionnement sur ce qu'il faut désormais faire pour éviter de tels incendies, trop fréquents depuis quelques années dans le coeur de la ville
Des murs noircis, des morceaux de bois brûlés et quelques armatures, voilà tout ce qui reste de l'immeuble et son commerce qui sont partis en fumées hier à l'entrée de l'une des rues commerçantes de Pointe-à-Pître. Vingt-quatre heures après l'incendie et l'effort des pompiers pour éviter qu'il ne se propage, aidés en cela par les engins de la mairie venus déblayer les détritus, l'heure est maintenant à l'enquête pour connaître l'origine du sinistre et c'est surtout le temps des commentaires sur ce qu'il aurait fallu faire pour éviter cet incendie et surtout ce qu'il faut désormais faire pour que cela ne se répète pas une autre fois.
A moins de six mois d'une élection municipale, l'incendie est bien entendu au coeur des conversations. Dés hier, sur le parvis d'en face, les opposants à la municipalité en place fourbissaient leurs armes et leurs paroles pour dénoncer ce qui, pour eux, est qualifié d'inaction. Autant de propos auxquels la municipalité veille à répondre dans tout ce qu'elle dit au sujet de l'incendie.
©guadeloupe
Les commerçants eux-aussi tiennent à se faire entendre. Certains se sont déjà rangés du côté des opposants pour appuyer leurs sentiments quant à la gestion de ces questions. Tous font valoir leurs craintes d'être victimes de tels incendies, compte tenu de l'état d'un bon nombre de maisons dans le Centre-ville de Pointe-à-Pître
©guadeloupe
©guadeloupe
 
Lendemain de l'incendie à Pointe-à-Pître
©E-M. Golabkan
Il est vrai que, durant ces dernières années on a dénombré plusieurs incendies à Pointe-à-Pître. Et, parallèlement, de nombreuses maisons vétustes ont disparu du paysage laissant la place à de nouvelles résidences. Elles offrent déjà un nouveau visage à une ville qui aura malgré tout du mal, compte tenu de sa situation financière, à mettre en oeuvre à grande échelle une politique de rénovation urbaine pour remplacer le vieux et dangereux habitats par des constructions plus aux normes et plus adaptées.


 
Publicité