Harry Durimel maire de Pointe-à-Pître : Le sacre d'une vie

élections
Harry Durimel, maire de Pointe-à-Pître
©A. Houda
Harry Durimel est désormais le maire de Pointe-à-Pitre. Mesures de distanciation physique obligent,  c'est au Hall des Sports Paul Chonchon que les élus du 28 juin dernier se sont réunis pour choisir celui d'entre eux qui assumera durant les six prochaines années, la fonction de maire
C'est fait ! Depuis la fin de cette matinée du samedi 4 juillet 2020, Harry Durimel est le nouveau maire de maire. Nouveau et surtout, le premier d'un demi-siècle de mandature d'Henri Bangou et Jacques Bangou. 
Et c'est des mains de sa mère et de sa soeur que le nouveau maire a reçu son écharpe.
Elle vient couronner des années d'engagement politique, de combats et d'élections, souvent perdues, pour faire changer le visage de la politique à Pointe à Pitre. Elle vient aussi gratifier un choix que l'homme avait dû faire entre sa commune de coeur, Morne-à-l'Eau et la ville d'un aïeul, Amédée Fengarol, qui en fut lui aussi maire. Comme une dynastie interrompue par une autre dynastie et qui reprend son cours.C'est d'ailleurs au moment où l'écharpe lui a été passée que son prédécesseur et adversaire Jacques Bangou, est venu le saluer avant de se retirer.
Mais cette fois, c'est à la tête d'une équipe recomposée entre ses valeurs en faveur de l'écologie et celles de Guadeloupe Unie Solidaire et Responsable qu'il accède à ce siège. 
Avec devant lui le redressement des finances de la ville et aussi, son renouveau. Deux orientations qui s'annoncent déjà difficiles et semées d'embûches mais le nouveau maire sait qu'il aura besoin de tout le courage et la patience qui ont été les siennes pour remplir les engagements pris au cours de la campagne et qui ont motivé son élection.

Harry Durimel, maire de Pointe à Pitre


Mais pour ce premier jour, ce jour qui fera date, il va se contenter d'apprécier ce souhait maintes fois formulés et qui s'est réalisé : Il est maire de Pointe-à-Pitre
Les Outre-mer en continu
Accéder au live