Grève générale illimitée : barrages et affrontements entre manifestants et forces de l'ordre

coronavirus
Tensions manifestants gendarmes
©Ludivine Guiolet-Oulac
Elle était attendue... La grève générale illimitée lancée par le LKP a été mise en oeuvre aux premières lueurs du jour, ce lundi 15 novembre. Plusieurs barrages ont été érigés sur des points stratégiques de l'île. De vives tensions ont éclatées entre manifestants et forces de l'ordre.

Le Lyannaj kont pwofitasyon avait annoncé une grève générale illimitée... C'est au petit matin que plusieurs barrages de fortune ont été érigés sur plusieurs axes routiers du département, ce lundi 15 novembre.

Tensions sur plusieurs points de blocage

Très tôt, le carrefour Mahault, à Pointe-Noire, la RN5 au niveau du SDIS à Morne-à-l'Eau, l'entrée des Abymes, au carrefour de Providence à proximité de la Clinique de l'Espérance, la RD106 à Dothémare devant le SDIS de Perrin, les Salines, sur la RN4 au Gosier, et enfin, Basse Terre, au niveau du centre hospitalier, ont été bloqués par des manifestants opposés à l'obligation vaccinale et au pass sanitaire.

Barrage pompiers Morne-à-l'Eau
©Jean-Marie Mavounzy

Dans la matinée, des affrontements entre pompiers et forces de l'ordre ont eu lieu, aux Abymes. C'est à la lance à incendie que les sapeurs-pompiers ont tenté de freiner l'offensive de l'escouade de gendarmerie. 

©RS

Egalement durant la matinée, de vives tensions ont éclaté entre membres de l'intersyndicale et les gendarmes dépêchés à la clinique de l'Espérance, aux Abymes.

©Ludivine Guiolet-Oulac


Deux syndicalistes ont été interpellés et conduits au commissariat de Pointe-à-Pitre. 

A (re)voir le reportage d'Eddy M. Golabkan et Jean-Marie Mavounzy : 


Les stations-service impactées

Plusieurs stations-service de l'agglomération pointoise ont également été impactées par ce mouvement de grève. Les salariés pointant du doigt la clôture de keur convention collective par le ministère du Travail. Elles ont gardé portes closes tandis que les structures ouvertes ont été prises d'assaut par les automobilistes. Usagers de la route, qui dès hier, faisaient la queue dans les stations-service de l'île. 

A (re)voir le reportage de Priscilla Romain :