Guadeloupe: les journées antillaises de cancérologie insistent sur le dépistage précoce

santé
4èmes journées antillaises de cancérologie en Guadeloupe
Image du dépistage du cancer colorectal
L'AGWADEC, l'association guadeloupéenne pour le dépistage invite la population à un débat d'information sur les cancers. Une réunion publique prévue ce samedi à partir à la cité des métiers aux Abymes. Une manifestation qui rentre dans le cadre des 4èmes journées caribéennes de cancérologie. 
Le cancer peut se guérir, s’il est pris à un stade précoce.
C’est le message que veulent faire passer les organisateurs des 4èmes journées antillaises de cancérologie. Un débat public se tient aujourd’hui de 14h à 17H à l’espace régional du Raizet, aux Abymes.
De nombreux spécialistes seront présents à ce débat public pour parler « prévention, dépistage, nutrition, sport, sexualité et cancer ».
La prévention précoce, oui, mais quels sont les signes qui doivent nous alerter?  

Débat public sur les cancers en Guadeloupe dans le cadre des 4èmes journées antillaises de cancérologie


Ces 4èmes journées antillaises de cancérologie s’achèvent ce samedi. Elles ont débuté jeudi à la résidence départementale de Bas-du-Fort au Gosier.
Les spécialistes ont pu discuter, notamment avec leurs confrères médecin généralistes. L’objectif c’est d’améliorer la prise en charge des malades. 

 

4èmes journées antillaises de cancérologie en Guadeloupe


Chaque année, selon ces spécialistes, il y a entre 1700 et 2000 nouveaux cas de cancers par an dans l'archipel guadeloupéen.