Halte au gaspillage alimentaire !

agriculture
Lutte contre le gaspillage
 Le Département organise aujourd’hui les 1ères assises sur le sujet. Elles se déroulent en présence d’un invité de marque : Guillaume Garot, député et ancien ministre délégué, auteur d’une loi votée en février 2016 pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Les 1ères assises territoriales de lutte contre le gaspillage alimentaire se tiennent aujourd’hui à Basse-Terre, à l’initiative du Conseil départemental. Objectif de ces assises : établir un état des lieux des pratiques dans notre département et élaborer une stratégie pour l’avenir. 
©guadeloupe
Des assises qui se tiennent alors que le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation arrive en Guadeloupe. Il y a un mois, à l'occasion des journées mondiales de l'Alimentation, Le ministre a jugé que la réduction du gaspillage alimentaire répond à un triple enjeu, environnemental, économique éthique et social: 

Jeter de la nourriture est inacceptable alors que l’insécurité alimentaire est une réalité pour des millions de gens. Investir dans l’agriculture et le développement rural est indispensable pour garantir la sécurité alimentaire. Il faut investir plus, il faut investir mieux avec des objectifs clairs et partagés ".


Le ministère avait profité de cette date du 16 octobre pour mettre en avant sa stratégie d'éducation envers les jeunes publics en matière de lutte contre le gaspillage.

les contes du gaspi

VOIR AUSSI : 

Lutte contre le gaspillage alimentaire

 

En 2017 :
- chaque foyer gaspille en moyenne 10 kg
- La Restauration scolaire c'est  4 500 tonnes de nourriture servies dont 1 050 tonnes non consommées et jetées