publicité

Incendie de Saint-François : Un barbecue à charbon pourrait être à l'origine du drame

Un barbecue à charbon serait à l'origine de l'incendie mortel qui a coûté la vie à 6 personnes, dans la nuit de mardi à mercredi, à Saint-François. C'est la piste privilégiée par les enquêteurs. 

© Christelle Théophile
© Christelle Théophile
  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le
Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes et les responsabilités dans ce terrible drame. Dans la nuit de mardi 30 au mercredi 31 octobre, 6 personnes ont perdu la vie dans un incendie survenu dans un appartement locatif, dans la résidence le Panorama, à Saint-François. 
En fin d'après-midi, le procureur de la République adjoint, Michaël Ohayon, a tenu une conférence de presse.
 

Un barbecue mal éteint 

Un barbecue à charbon utilisé la veille, et mal éteint, pourrait donc être à l'origine de l'incendie. Le feu aurait pris sur la terrasse, devant l'entrée du logement.
A l'intérieur, les 6 touristes se seraient retrouvés piégés. La grille étant fermée de l'intérieur. Les fenêtres du rez-de-chaussée étant elles mêmes grillagées. Quant à la lucarne du premier étage, elle donnait directement sur le pas de porte, quelques mètres plus bas, où l'incendie sévissait, avec des flammes qui léchaient la façade. Coincés, ils se seraient donc réfugiés dans la salle de bains, au rez-de-chaussée, la pièce la plus éloignée de l'incendie. C'est là où les pompiers les ont retrouvés, inanimés, selon les premiers examens réalisés par un médecin légiste. Aux alentours de 2 heures du matin, ils auraient tous été asphyxiés, en raison de l'épaisse fumée.
Les autopsies qui auront lieu demain, jeudi ou après-demain, devraient le confirmer. 
 

Deux soeurs venues avec leur famille 

Les victimes sont toutes originaires du Gard, dans le sud de l'Hexagone. Deux couples venus en vacances avec leurs enfants. Le premier composé d'un homme de 48 ans, de son épouse de 40 ans et leur fils de 16 ans. Le second, d'un homme de 58 ans, de sa femme âgée de 39 ans et de leur enfant de 12 ans. 
Les deux épouses étaient soeurs. 
 

Les responsabilités à déterminer 

L'enquête de flagrance, ouverte pour homicide involontaire se poursuit. Un expert incendie de la gendarmerie est attendu pour passer l'habitation saisonnière au crible, et déterminer s'il pourrait y avoir eu d'éventuels manquements aux règles de sécurité. 
Michaël Ohayon, procureur de la République adjoint

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play