Jimmy Bibrac aura t-il la meilleure recette, au Concours des régions de France 3 ?

cuisine et gastronomie
Jimmy Bibrac in Gault et Millau
©Ch. Danquin
Il sera le seul candidat ultramarin en compétition, le 18 décembre, au "Concours des régions" de France 3, consacré à la cuisine : le Chef guadeloupéen Jimmy Bibrac a été sélectionné pour figurer parmi les 14 cuisiniers en compétition. Le concours doit déterminer la meilleure recette de France...

Un concours inédit

Le ton est donné !
Lors du "Grand concours des régions" sur le thème de la cuisine du terroir français, la chaîne de télévision France 3 entend découvrir "la meilleure recette de France" !
Cette nouvelle émission promet, donc, de nous régaler ; elle sera présentée par Cyril Féraud et sera diffusée le 18 décembre 2020.

Cette compétition est ouverte aux chefs cuisiniers à la tête d'un restaurant, d'une auberge, d'un bistrot, ou encore d'une table d'hôte.
Et, parmi les 14 candidats, représentants 14 régions de France, il n'y aura qu'un seul Ultramarin : le chef guadeloupéen Jimmy Bibrac.

Mais le patron du restaurant "Ô z'épices" de Bouillante ne sera pas le seul ressortissant des Outre-mer, sur le plateau. En effet, parmi les membres du jury, qui se compose de chefs renommés et de critiques culinaires, nous retrouverons la Réunionnaise ex-Top Chef (en 2017), Kelly Rangama.
 

Jimmy Bibrac, représentant de l'Outre-mer

Avec une cuisine parfumée, mêlant les saveurs du terroir, Jimmy Bibrac parviendra t-il à séduire le jury ?
Une chose est sûre, sa réputation a déjà fait le tour de notre archipel... et pas seulement ! Le Guadeloupéen a notamment été désigné "chef cuisinier de l'année 2020", par Gault & Millau Antilles-Guyane.

Comme les autres candidats au "Grand concours des régions" de France 3, Jimmy Bibrac devra concocter une spécialité locale revisitée, puis un dessert.
Son doublé gagnant, pour l'occasion, est le "Migan de fruit à pain", suivi d'un "Tourment d'amour".
 

Reportage

Bruno Pansiot-Villon et Christian Danquin nous mettent l'eau à la bouche, avec ce reportage à (re)voir :
Les Outre-mer en continu
Accéder au live