La Journée mondiale unifiée contre l’obésité a lieu ce mercredi 4 mars

obésité
Obésité
©Pixabay
C’est nouveau et c’est unique ! Cette mobilisation générale entend apporter une réponse mondiale à ce défi critique. Cette journée de mobilisation générale vise à lutter contre une maladie qui touche 2 milliards d’individus sur la planète, dont 8 millions de français
Depuis 2010, date de la création de la journée européenne de lutte contre l'obésité, plusieurs journées (nationales, européennes, ...) traitant de l'obésité coexistaient. A partir de cette année 2020, les forces se sont unies et il y a désormais UNE journée mondiale de l'obésité.
Cette mobilisation apporte une réponse mondiale à une maladie qui gagne du terrain partout sur la planète. 
Une maladie à l’échelle planétaire donc mais plus spécifiquement dans nos départements aux Antilles ; puisque ce problème d’obésité touche un adulte sur quatre chez nous où l’on observe aussi une nette progression chez les enfants par rapport aux données nationales le taux est deux fois plus élevés. L’obésité, une vraie maladie

« Résumer l’obésité à l’alimentation et à l’absence d’activité physique est un peu court et complètement dépassé.

estime le Dr Ketty Marçin, médecin généraliste prenant en charge des patients en situation d’obésité en cours de préparation à la chirurgie bariatrique, à la Clinique Médico-social Pitat de Basse-Terre.

Chantal Horn Guadeloupe La 1ère


VOIR AUSSI : 4 mars, journée mondiale contre l'obésité et aussi contre les préjugés 

Une définition de l'obésité


L’obésité est définie habituellement comme un excès important de poids par augmentation de la masse graisseuse d'un individu.
Selon l'OMS, on peut définir l'obésité d'une personne en fonction de son IMC (indice de masse corporelle) en divisant son poids (exprimé en kg) par sa taille au carré (exprimée en m²).
A titre d'exemple, une personne mesurant 1,80 m et pesant 78 kg aura un IMC de 24.07
Même si l'IMC nécessite d'être ensuite apprécié suivant le sexe et l'âge de l'individu, on pourra tout de même utiliser la grille d'auto-évaluation suivante:

* maigreIMC < 18.5
* normalIMC entre 18.5 et 25
* en surpoidsIMC entre 25 et 30
* obèseIMC > 30

L’obésité concernerait actuellement 2 milliards de personnes de plus de 20 ans dans le monde entier et 4 millions de personnes atteintes d’obésité en meurent, chaque année.
Il s'agit d'un véritable fléau pour l’OMS, qui n’hésite pas à parler d'épidémie mondiale.

 Des moyens de lutte :

Les 192 états membres de l'Organisation Mondiale de la Santé ont adopté, en 2013, une résolution visant à lutter plus efficacement contre les maladies non transmissibles et faire reculer le nombre de décès causés par l’obésité.
Parmi les mesures concrètes proposées, on retrouve l'amélioration de l'étiquetage dit "nutritionnel" sur les aliments issus de l'industrie alimentaire, la diminution de la teneur en sucres dans les boissons non alcoolisées, la réduction drastique des teneurs en sel dans les plats préparés et l'abandon des acides gras utilisés dans l’industrie agroalimentaire.
On évoque aussi la création d'une taxe spéciale sur les produits jugés néfastes pour la santé... et c'est là que le bât blesse car l’alliance internationale des produits alimentaires et des boissons, qui regroupe les multinationales de l'agro-alimentaire (Coca, Pepsi, Mac-Do, Nestlé, ...) ne veut pas en entendre parler. Le bras de fer risque d'être plutôt âpre...