Kaï va mieux mais il demeure sous surveillance

environnement
Kaï lamantin
Kaï au fond de son bassin
Depuis ce matin, Kaï semble aller mieux. Agé de 7 ans, le lamantin mâle réagit de manière positive aux sollicitation des soigneurs. Autre bonne nouvelle, il apprécie à nouveau les croquettes.
Kaï a été placé dans ce bassin de soins depuis jeudi dernier. Lors de la visite médicale trimestrielle, l'équipe du Parc National de la Guadeloupe avait constaté que le lamantin présentait des signes cliniques inquiétants. En outre, il avait une nouvelle fois perdu du poids : 10 kg. Kaï a donc été placé sous traitement antibiotique à large spectre. En attendant le résultat des analyses, le traitement semble lui réussir.

VOIR : Kaï, ce jeudi matin :
©guadeloupe
Il convient d'être d'autant plus prudent que les enjeux dépassent désormais largement l'état de santé de l'animal. Pour rappel, Junior, l'autre lamantin offert par le zoo de Singapour, est mort l'an passé des suites d'une infection rénale. Un nouvel échec pourrait remettre en cause le programme de réintroduction du lamantin en Guadeloupe. L'hypothèse est aujourd'hui clairement évoquée par la direction du Parc National.
Une situation d'autant plus paradoxale que les autorités mexicaines seraient désormais favorables à offrir à leur tour des lamantins à la Guadeloupe, des femelles cette fois. De quoi remonter le moral à Kaï.

VOIR AUSSI : 
©guadeloupe

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live