guadeloupe
info locale

Le Karissima sera détruit malgré la colère populaire qui s'est exprimée pour le défendre

justice
Evacuation Karissima
©Y. Yacou
La force restera à la loi ! Didier Lordinot a choisi de jeter l'éponge après une matinée où les soutiens n'ont pas manqué. Mais le restaurateur a préféré calmer le jeu. Désormais, il fait cause commune avec les habitants de Grand Baie contre la municipalité.
Ils sont venus, ils étaient tous là, invités pour la plupart par le biais d'une vidéo qui aura tourné toute la journée d'hier sur les réseaux sociaux. Une vidéo enregistrée par le propriétaire d'un autre restaurant de la place, engagé au côté de Didier Lordinot dans le combat qui l'opposait jusque là à la force publique et singulièrement, à la municipalité du Gosier et qui avait abouti à un arrêté d'expulsion de l'espace qu'il occupait jusqu'alors sur la plage de la Datcha au Gosier. 
VOIR : 
©guadeloupe

Manifestation contre la démolition du Karissima
©S. Prudent
Très tôt ce matin, la tension était perceptible et, au nombre des manifestants ont pouvait repérer de nombreux habitants de Grand Baie, eux aussi, menacés d'expulsion du fait du nouveau schéma d'occupation des sols à Grand Baie, voulu par la mairie. 
Discrètes au début, les forces de l'Ordre se font plus présentes. On craint alors un affrontement avec les manifestants mais très vite les choses vont se calmer.
Gosier sous tension à cause du Karissima
©S. Vingadassalom
En fin de matinée, c'est Didier Lordinot lui-même qui vient apaiser tous les esprits. Ils demandent aux uns et aux autres de laisser l'accès libre au Sous-Préfet présent sur place, ainsi qu'à l'huissier chargé de faire exécuter la décision de justice. Didier Lordinot veut simplement avoir le temps de récupérer tout ce qu'il peut avant que la structure du restaurant ne s'écroule sous l'action des engins mécanisés prêts à démolir le site.

VOIR : 
©guadeloupe
©guadeloupe
©guadeloupe
Mis en cause à plusieurs reprise, le maire du Gosier, Jean-Pierre Dupont s'explique :

Jean-Pierre Dupont maire du Gosier


Déménagement du mobilier du Karissima
©Y. Yacou
Le combat est terminé pour aujourd'hui mais l'action ne devrait pas en rester là. Dés à présent, Didier Lordinot s'inscrit dans la lutte des habitants de Grand Baie, faisant ainsi front commun avec eux contre le maire de la commune. 

RAPPEL DE L'AFFAIRE : 
©guadeloupe