L'autopsie du 1er corps des deux morts de Petit Bourg donne des indications sur les circonstances de ces décès

sécurité
Dans l’enquête sur le double décès de Petit-Bourg, la première autopsie pratiquée hier sur le corps de Rolland Rouyard, fournit des éléments importants. Des brûlures et irritations ont été relevées entre l’œsophage et l’estomac de la victime. Elles pourraient être dues à l’ingestion d’un produit toxique et corrosif. La nature du produit n’est pas encore connue. Mais cela accréditerait en tout cas la thèse de l’empoisonnement. L’autopsie de la dépouille de Gerty Posvite est prévue aujourd’hui.