L'avenir des SIDOM en question

gouvernement
Quel avenir pour les SIDOM, les sociétés immobilières d’outre-mer ? Elles sont 7 en outre-mer et gèrent 60% de la production de logements sociaux dans les départements d’outre-mer et en Nouvelle-Calédonie.
L’Etat veut se désengager de ces SIDOM et cela inquiète les députés ultra-marins. Après Ary Chalus, la semaine dernière, c’est au tour d’Alfred Marie-Jeanne, le député martiniquais, d’interpeler le gouvernement. Le parlementaire craint qu’un actionnaire privé ne vienne s’immiscer dans la gestion de ces sociétés. Il a fait part de ses réticences à la ministre des outremers, lors des questions au gouvernement à l’assemblée nationale hier.
L’AFD, l’agence française de développement entend céder ses parts dans ces sociétés, mais l’Etat sera très vigilant quant à leur rachat, c’est en résumé ce qu’a répondu la ministre, George Pau Langevin.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live